in

Affaire du mineur Saïd Chetouane à Alger : Colère, indignation et questionnements !

Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes, acteurs sociaux et politiques ont dénoncé cette énième affaire d’atteinte à la dignité humaine depuis le début du hirak populaire.

Selon le site El Watan , l’affaire de Saïd Chetouane , un mineur de 15 ans qui affirme avoir été maltraité dans les locaux de la police après son interpellation samedi dernier à Alger, continue de susciter de vives réactions et cela dès la diffusion avant-hier soir d’une vidéo montrant le concerné en larmes, déclarant devant des jeunes du hirak qu’il a été victime d’«attouchements sexuels» et de «maltraitance» à l’intérieur même du commissariat de police.

«On a voulu me violer», a insisté Saïd Chetouane dans un autre enregistrement tourné en présence de sa mère, son tuteur légal. Dans la même vidéo, cette dernière a aussi déclaré que son fils avait été traité «d’illégitime» par des policiers. «C’est grave ! Un des policiers m’avait également menacé de m’arrêter avec mon fils», affirme t-elle.

Ces nombreuses révélations ont provoqué un véritable vent de colère plus précisément sur les réseaux sociaux ou plusieurs internautes, acteurs sociaux et politiques ont dénoncé cette énième affaire d’atteinte à la dignité humaine depuis le début du hirak populaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *