Affaire Oulmi : la justice a tranché

Algérie –  Du nouveau dans l’affaire dite de montage automobile du groupe Sovac. En effet, le tribunal pénal près la cour d’Alger vient de délivrer son verdict.

Dans cette affaire, la justice a ordonné le dédommagement de 225 milliards de dinars au profit du trésor public par le groupe de Mourad Oulmi. Cette décision intervient deux semaines seulement après le procès en appel de ladite affaire dans laquelle est poursuivi le propriétaire, des membres de sa famille ainsi que des anciens ministres de l’industrie. En outre, il faut précisé que ce verdict concerne uniquement l’action civile. L’action publique elle, avait été jugée définitivement par la cour suprême après le rejet en mai 2021 des pourvois en cassation de tous les accusés.

Lire aussi :
Antar Daoud désormais ambassadeur d’Algérie à Monaco

Pour rappel, la cour suprême avait également accepté le recours du juriste du trésor public dans la forme et dans le fond. C’est dans ce contexte que le trésor public avait réclamé lors de la dernière audience, un dédommagement de l’ordre de 500 milliards de dinars. “L’existence de preuves solides et suffisamment de charges prouvant que les accusés ont commis les actes prémédités dans le but de commettre de graves crimes portant atteinte à l’économie nationale est avéré”, avait soutenu la défense du trésor public. Selon les robes noirs qui défendent les intérêts du trésor public, le préjudice financier causé par le groupe de Mourad Oulmi est évalué à 200 milliards de dinars. A cela s’ajoute les fonds dilapidés qui sont estimé à 290 milliards de dinars, disent- ils.

Lire aussi :
Lamamra ne décolère pas : "l’Algérie ne tolère aucune ingérence dans ses Affaires internes"

Par ailleurs, la cour avait condamné le 21 octobre 2020, le président du groupe Sovac Mourad Oulmi pour “blanchiment d’argents et incitation d’agents public à exploiter leur influence”, à une peine de 10 ans de prison ferme. Les autres co-accusés à l’instar de Ahmed Ouyahia, ancien premier ministre et de Youcef Yousfi, ancien ministre de l’industrie ont été condamné respectivement de 10 ans de prison ferme et de 02 ans de prison dont un avec sursis pour le dernier nommé.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL