Affaire Pegasus :  L’Algérie dément utiliser ce logiciel et dépose plainte

+ RECENTS

Algérie Suite aux révélations choquantes sur l’implication présumée du Maroc dans une vaste opération d’espionnage contre l’Algérie, les enquêtes judiciaires et les dépôts de plainte s’enchaînent. Dans une note de ce vendredi 23 juillet 2021, Le gouvernement algérien tout en déposant plainte contre RSF a démenti, l’utilisation du logiciel.

La représentation algérienne qualifiée de « diffamatoires » et de « mensongères », qui sont « inadmissibles » et sensibles de la « manipulation de RSF connue pour son acharnement vis-à-vis de l’Algérie ».

L’Algérie « ne disposer d’aucune de ce logiciel et de n’avoir jamais eu à l’être, ni à traiter ou à utiliser de quelque manière que ce soit, avec les parties détenant cette technologie à des fins d’espionnage visant à porter atteinte à l’honneur et à la réputation d’un pays respectueux de la légalité internationale », a ajouté l’ambassadeur pour mettre fin aux spéculations.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

Lire l'article précédentCovid-19: été restreint à Jijel
Lire l'article suivantBilan réactualisé du coronavirus

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES PLUS LUS

NE MANQUEZ PAS !