in

Affaire Said Chetouane: Le bâtonnier d’Alger sort de sa réserve et accuse des “parties étrangères” de “manipulation”

“Dans l’affaire du jeune adolescent, il y’a des suppositions et des ingérences qui ne veulent pas du bien pour l’Algérie”, a déclaré l’avocat à la presse ce mercredi.

Et d’ajouter: “les vraies données de l’affaire montrent que le jeune garçon a été victime d’une manipulation et d’exploitation. Nous ne pouvons pas imaginer qu’un adolescent de quinze ans et demi puisse passer la nuit avec cinq jeunes âgés entre 22 et 29 ans dans une villa à Aïn Benian. Qui finance ces jeunes ? Comment l’assolement peut-il être exploité à ce genre de fins”.

“En conséquent, pour nous, il y’a des mains étrangères qui veulent faire basculer l’Algérie dans une crise sociale et pousser les algériens à s’entretuer”, a-t-il poursuivi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *