Affaires réligieuses : Youcef Belmehdi reçoit le recteur de la grande mosquée de Paris

Algérie –Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi, a reçu, ce mardi à Alger, le recteur de la Grande mosquée de Paris, Chems Eddine Hafiz, et le calife général de la confrérie Tidjania, cheikh Ali Belarabi.

A cette occasion, M. Belmehdi a précisé que cette rencontre, tenue au siège du ministère, vise à discuter de ce qui pourrait être apporté à la communauté algérienne en France et en Europe et des problématiques rencontrées par la Grande mosquée de Paris, rappelant que le recteur de cette institution cultuelle avait été récemment reçu par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Concernant l’audience accordée au calife général de la confrérie Tidjania, le ministre a affirmé que “l’Algérie a toujours œuvré pour la fraternité africaine et la formation dans le domaine religieux, dans le prolongement spirituel de la confrérie Tidjania en Afrique et dans le monde”. De son côté, M. Hafiz est revenu sur l’importance de sa récente rencontre avec le Président Tebboune qui est intervenue après deux années d’interruption en raison de la pandémie de covid-19.

Un nouveau programme de formation mis en place

Le recteur de la Grande mosquée de Paris a insisté sur “l’importance de la participation de l’Algérie, à travers le ministère des Affaires religieuses, à la formation des imams détachés en France, rappelant que le pays envoie depuis 1981 des imams pour accompagner la communauté algérienne”. La dernière mission du genre (septembre 2021) comprenait 57 imams, dont 14 titulaires de doctorat. Faisant état d’échos positifs de la part de notre communauté concernant le travail de ces imams, M. Hafiz a indiqué qu’un nouveau programme de formation avait été mis en place à l’Institut Ibn Badis (Paris), un programme réduisant le cursus à 3 ans au lieu de 5 ans.

Lire aussi :
Foire de la production algérienne : Benabderrahmane inaugure la 29e édition

Les moyens de renforcer les relations entre les parties abordés

“Le programme actuel a été élaboré par des imams algériens et a été salué par le ministère français de l’Intérieur”, a-t-il fait savoir. Formant actuellement quelque 180 imams, l’Institut compte 4 antennes en France en sus deux autres devant ouvrir leurs portes bientôt, a précisé le recteur de la Grande mosquée de Paris qui a annoncé l’ouverture à Genève d’une nouvelle antenne de l’Institut. Concernant sa rencontre avec cheikh Ali Belarabi, M. Hafiz dira qu’il a été question des moyens de renforcer les relations entre les deux parties, notamment concernant la formation des imams, tout en abordant les opportunités de coopération conjointes.

Dans le même contexte, cheikh Ali Belarabi a affirmé la disposition de la confrérie Tidjania a œuvrer pour la diffusion des valeurs de paix, d’amour et de cohésion, prônées par le cheikh Tidjani El Djazairi.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL