Afghanistan : les talibans ont-ils commencé les représailles ?

Monde – Après une campagne éclair, les talibans sont devenus les nouveaux maîtres de l’Afghanistan. Il y a vingt ans, le mouvement a été évincé du pourvoir par une coalition internationale dirigée par les États-Unis. Le dimanche dernier ils ont effectué leur grand retour au pouvoir. La corruption à grande échelle et la cupidité des Hommes politiques ont favorisé le retour des talibans.

Lorsque les talibans étaient aux portes de Kaboul, le désormais ex-président Ashraf Ghani a pris la poudre d’escampette et il est désormais réfugié du côté des Émirats arabes unis. Tous les principaux leaders talibans sont entrain d’effectuer leur retour au pays.

Les talibans font le nécessaire pour asseoir leur pouvoir. Il faut dire que le mouvement qui prône l’application stricte de la loi musulmane a mis en avant un discours plutôt modérateur depuis la prise du pouvoir.

Le mouvement a notamment indiqué que les droits des femmes seront respectés et qu’il n’y aura pas de sanctions envers ceux qu’ils ont combattus. Cependant, il semble que la réalité soit tout autre.

Les talibans traquent les collabos

Selon un récent rapport confidentiel de l’Organisation des Nations Unies, les talibans traquent actuellement les afghans qui ont collaboré depuis plusieurs années avec les américains ou toutes forces étrangères.

Selon le même rapport, une liste précise fut dressée par les talibans et les personnes qui y figurent subiront des représailles. Il ressort que les personnalités ayant occupé de hautes fonctions au sein des forces armées nationales afghanes et des unités de renseignement seront traquées sans relâche.

Les journalistes quant à eux sont constamment sous surveillance. Leurs familles sont en danger car les talibans vont jusqu’à faire des perquisitions à domicile pour retrouver certains journalistes qui les dérangent. C’est dans ce climat terrifiant que le proche d’un journaliste afghan travaillant pour un média allemand a été tué par balle.

Lire cet article  Première réaction de l'Algérie suite à la nomination de Mistura en tant qu’envoyé personnel de l’ONU au Sahara occidental

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS