in

Agriculture : Près de 1,3 million d’hectares de terre agricole irrigués

La superficie agricole irriguée, à l’échelle nationale, est passée de 350 000 hectares, en 1999, à près de 1,3 million d’hectares en 2017, a indiqué à l’APS le Directeur de la régulation et du développement de la production agricole auprès du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche.

Chérif Omari a affirmé que « le soutien à l’irrigation agricole se poursuit en dépit de la conjoncture financière actuelle ». L’objectif, a-t-il indiqué, est d’atteindre une surface de 2 millions d’hectares de terre agricole irrigués d’ici à 2020.
M. Omari a indiqué qu’il s’agit également de « consolider le système d’irrigation national » à travers la mise en place de toutes les dispositions nécessaires en matière d’équipements (barrages notamment) et procédés d’accompagnement.

La généralisation des systèmes économes en eau, notamment les techniques du « goutte-à-goutte » ou l’aspersion figure parmi « les mesures adoptées pour rentabiliser les efforts déployés et développer le domaine de l’irrigation à l’échelle nationale », a-t-il fait savoir. L’utilisation de techniques d’irrigation économe permettra d’épargner quelque 2 milliards de m3 d’eau, a-t-il estimé, attestant que ce volume d’eau économisé peut irriguer de 200 000 à 300 000 hectares jusqu’en 2020.Les surfaces irriguées représentent actuellement plus de 15% de la surface agricole utile (SAU) à l’échelle nationale, alors qu’en 1999, elles étaient de l’ordre de 4%.

Source : actualite-algerie

actualite-algerie