Air Algérie sollicite l’aide de l’Etat pour rembourser les billets non consommés

El Watan – La timide reprise des vols n’arrange guère la situation pour une compagnie qui souffrait déjà de difficultés financières avant la crise sanitaire. Une crise qui n’a fait qu’aggraver la fragilité d’Air Algérie.

La pandémie continue d’impacter lourdement la compagnie aérienne nationale Air Algérie qui, pour la deuxième année consécutive, enregistre un manque à gagner important. Evalué à 80 milliards de dinars en 2020, le montant de ses pertes s’annonce aussi important si ce n’est plus cette année.

La timide reprise des vols n’arrange guère la situation pour une compagnie qui souffrait déjà de difficultés financières avant la crise sanitaire. Une crise qui n’a fait qu’aggraver la fragilité d’Air Algérie en attendant une issue de secours avec des avions majoritairement cloués au sol au moment où les autres compagnies étrangères opèrent de et vers l’Algérie des vols réguliers depuis plusieurs semaines.

Lire cet article  Vols Canada - Algérie à 5000 euros : l’interminable calvaire des expatriés algériens

 

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS