Air France refuse l’embarquement d’un bébé malade et suscite une vive polémique

ObservAlgérieLa compagnie aérienne Air France, déjà sous le feu des critiques en raison de la cherté de ses billets notamment pour les vols vers l’Algérie, est au cœur d’une polémique en France, ce qui ne va pas améliorer l’image de cette compagnie, surtout qu’elle concerne un volet purement humanitaire.

Le 8 novembre, plusieurs médias français ont rapporté une information selon laquelle la compagnie Air France a refusé d’embarquer à bord d’un vol Nice-Paris un bébé de trois mois de surcroît malade pour une histoire de carte d’identité. Selon la chaîne d’informations CNews, un bébé prénommé Léon, né prématuré le 27 juillet dernier, devait se rendre à Paris depuis Nice afin d’y subir une opération urgente. Mais le malheureux bébé n’a pas pu faire le voyage par avion, car la compagnie aérienne Air France a refusé de l’accepter à bord faute de carte d’identité, indique la même source.

Lire aussi :
Météo : Poursuite des pluies sur les wilayas côtières

Malgré l’insistance des parents de l’enfant au vu du caractère urgent de son voyage à Paris, Air France n’a pas voulu faire une exception aux règles d’embarquement en vigueur à bord de ses avions. Léon a donc dû faire le trajet par route entre les deux villes françaises passant ainsi dix heures à bord d’une ambulance au lieu d’une heure et dix minutes pour un vol Nice-Paris. « Il n’a jamais quitté l’hôpital, et son pronostic vital était engagé pendant plus d’un mois et demi, nous n’avons pas eu le temps de nous occuper des papiers, même si nous l’avons déclaré, la compagnie n’a pas voulu céder », regrette Nicolas Lejeune, le père de Léon au micro de CNews.

Lire aussi :
Un budget supplémentaire de 50 millions d'euros pour les Harkis

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL