Alger : 40 milliards de centimes pour reconstruire le marché des «Trois horloges» de Bab El Oued

0

Les services de la wilaya d’Alger ont alloué une enveloppe estimée à 40 milliards de centimes, pour la reconstruction du marché des «Trois horloges» dans la commune de Bab El-Oued, dont l’étude a été finalisée, a indiqué dimanche le wali délégué de la circonscription administrative de Bab El-Oued, Abdelaziz Othmane.

Dans une déclaration à l’APS, le wali délégué a précisé que l’étude relative au projet de reconstruction et d’aménagement du marché des «Trois horloges» dans l’ancien quartier de Bab El-Oued (au lieu d’origine) était fin prête, soulignant que ses services s’attelaient à «l’élaboration du cahier des charges en vue d’engager les procédures techniques et administratives nécessaires au lancement de l’appel d’offres et au choix de l’entreprise qui sera chargée de sa réalisation dans les plus brefs délais». A cet effet, un montant de près de 40 milliards de centimes dont une contribution de la commune de Bab El Oued estimée à 9 milliards de centimes, a été alloué à ce projet», a-t-il dit. Le marché des «Trois horloges» dans la commune de Bab-El Oued avait été démoli, le 7 avril dernier, à l’issue des resultats du rapport d’expertise réalisé par les services techniques au niveau de ce lieu très fréquenté, faisant état de fissures dans la structure de l’edifice qui menaçait ruine et qui a été classé rouge, car constituant un réel danger pour la sécurité des citoyens, a rappelé le responsable. Avant la démolition de ce marché, l’édifice avait été fermé et clôturé début septembre 2018, durant une certaine période, suite à une décision de la wilaya, a-t-il poursuivi, précisant que ses 291 commerçants avaient été transférés temporairement vers le marché Said Touati, en attendant la reconstruction du marché au même lieu. Ce projet, d’une capacité d’accueil de plus de 400 carrés, sera conforme aux normes modernes, tout en conservant le même style architectural, a estimé M. Abdelaziz Othmane. Le projet sera doté de tous les moyens nécessaires à même d’assurer une bonne organisation des activités des commerçants, sachant que les commerçants transférés vers le marché de Saïd Touati bénéficieront de nouveaux carrés, ainsi que 100 autres jeunes de la commune, dans le but d’éradiquer les marchés parallèles et anarchiques, a-t-il soutenu. D’après le wali délégué, avec la réouverture du marché des «Trois horloges», la commune de Bab El-Oued comptera trois marchés de proximité, à savoir: le marché Stambouli (ex-Nelson), celui de Saïd Touati et celui des «Trois horloges», en vue d’assurer de vastes espaces commerciaux à la population et ce dans le cadre des mesures visant à l’amélioration des conditions de vie des citoyens. Situé au cœur du quartier populaire de Bab el Oued, ce marché dont la construction remonte à l`ère coloniale constitue, depuis des années, selon M. Abdelaziz Othmane , un véritable «point noir» suscitant moult désagréments, tant pour les riverains que pour les automobilistes de passage, en raison des déchets jetés au quotidien, des amas de fruits et légumes et d’autres produits, outre le vacarme dont pâtissent les résidents du quartier, de jour comme de nuit et les embouteillages tout au long de la semaine.

Source : lecourrier-dalgerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here