Alger et 12 membres s’activent pour expulser Israël de l’Union Africaine

+ RECENTS

Algérie- Il fallait s’y attendre, l’Algérie n’a pas apprécié l’entrée de l’Israël à l’Union Africaine comme nouvel observateur. Selon plusieurs groupes de presse, Alger aurait réussi à convaincre 12 membres et du polisario pour rejeter la décision souveraine du président de la commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat.

C’est par l’intermédiaire d’un site spécialisé que la rumeur s’est propagé. Selon nos informations ceux qui auraient accepter de suivre l’Algérie dans sa démarche sont: l’Afrique du Sud, la Tunisie, l’Érythrée, le Sénégal, la Tunisie, la Tanzanie, le Niger, les Comores, le Gabon, le Nigéria, le Zimbabwe, le Libéria et les Seychelles.

A noter que des pays comme le Sénégal, le Gabon et le Libéria sont des alliés d’Israël bien que leur lutte pour la cause palestinienne est connu. Tel que l’Algérie, Prétoria a déposé une demande d’explication auprès de la commission de l’UA.

“Gardant à l’esprit que cette question a été examiné par l’Union Africaine en 2013 et 2015/2016 et que la demande n’a pas été approuvé, l’Afrique du Sud note que les critères d’accréditation des États non-Africains sont clairs sur le fait que les buts et objectif que les pays non-africains souhaitant être accrédité doivent se conformer à l’esprit, aux objectifs et aux principes de l’acte constitutif de l’Union Africaine”, lit-on dans une lettre d’objection de la diplomatie sud africaine.

Par ailleurs, si les 12 adhérant sont confirmés, il y a lieu de précisé que Alger réagi de manière officielle en dénonçant le statu d’observateur attribué à Israël.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES PLUS LUS

NE MANQUEZ PAS !