Alger, la capitale de l’Algérie est dans le classement des villes les moins chères du monde

AlgérieL’Algérie traverse une période particulièrement difficile aussi bien sur le plan sanitaire que socio-économique. L’avènement de la pandémie du coronavirus est venu remettre en cause de nombreux dogmes.

La crise sanitaire a fait plonger l’économie nationale dans une profonde récession économique qui est en train de s’étaler dans le temps. Cette situation de récession économique a fait grimper le taux d’inflation, ce qui a eu pour conséquence de favoriser l’installation de la cherté de la vie.

La vie est moins chère en Algérie

Présentement, à cause de l’augmentation des produits de grande consommation, ils sot nombreux ces algériens qui peinent à joindre les deux bouts. Cependant, un récent rapport du magazine britannique The Economist a indiqué que la ville d’Alger est classée dans le top 10 des villes les moins chères au monde.

Lire aussi :
Pour Benabderrahmane la Banque européenne pour la reconstruction et le développement doit offrir son expertise à l'Algérie

Le rapport publié dans le magazine britannique a été réalisé par The Economist Intelligence Unit (EIU) qui s’est basé sur les prix de plus de 200 produits et services. Le rapport a pris en compte plus de 173 villes. Selon l’EIU de nombreuses villes à travers le monde ont été confrontées à des dysfonctionnements au niveau de la chaîne d’approvisionnement, ce qui a eu pour conséquence une hausse spectaculaire de l’inflation.

Il ressort que la ville d’Alger n’a pas particulièrement connu ces ruptures d’approvisionnements. Par conséquent, la capitale algérienne a été classée 8e ville la moins chère au monde. A contrario, la ville qui est classée la plus chère au monde est la ville israélienne de Tel-Aviv.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL