Algérie : Ahmed Ouyahia et son fils ciblés par une enquête judiciaire (médias)

0

Algérie – L’institution judiciaire aurait ouvert des enquêtes sur l’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia et son fils Lamine Ouyahia dans des affaires de transfert d’argent, mais aussi de corruption et de trafic d’influence, rapporte plusieurs médias algériens citant des sources concordantes.

Selon ces sources médiatiques, la société Otek Consulting, basée à Alger et gérée par le fils du secrétaire général du RND, est liée à la société Otek FZCO basée à Dubaï, aux Émirats arabes unis, détenue également par Lamine Ouyahia.

Les soupçons qui pèsent sur l’activité de ces deux sociétés et leur gérant concernent des opérations de transfert d’importantes sommes d’argent d’Alger vers Dubaï. En d’autres termes, des soupçons de surfacturation et de fuite de capitaux.

Dans ce sens, la société du fils de Ahmed Ouyahia aurait été saisie par la Direction générale des impôts dans le but d’approfondir l’enquête sur les activités de ses deux sociétés, particulièrement depuis le rejet d’un certain nombre de demandes de transfert de capitaux.

Pour rappel, Ahmed Ouyahia, secrétaire général du RND et ancien Premier ministre algérien, a été convoqué le 30 avril dernier par le tribunal de Sidi M’Hamed, où il aurait été auditionné en tant que témoin dans des affaires de dilapidation de deniers publics et d’abus de pouvoir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here