in

Algérie – Danemark M.Chenine s’entretient avec la délégation parlementaire danoise

Le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Slimane Chenine, a examiné, mardi, lors de l’audience qu’il a accordée à une délégation du Parlement danois, conduite par Eva Kjer Hansen, présidente de la commission des Affaires européennes, les moyens de développer les relations entre les deux pays, a indiqué un communiqué de l’APN.

Selon la même source, les deux parties ont évoqué “la dimension humanitaire qui a toujours marqué les relations bilatérales, la Croix rouge danoise ayant apporté les premiers secours aux invalides de la guerre de libération en créant une unité de production de prothèses a Constantine en 1963, preuve de la qualité et de la solidité des relations algéro-danoises”. Le président de l’APN a salué “le caractère exceptionnel des relations politiques entre les deux pays”, a ajouté le même communiqué, soulignant “la nécessité de diversifier les aspects de la coopération économique”. “Il a rappelé les investissements qualificatifs du Danemark en Algérie, notamment dans les domaines de l’industrie pharmaceutique, du trans port maritime et de l’industrie agroalimentaire, ainsi que dans le domaine des énergies renouvelables”, exprimant “son optimisme quant au développement de la coopération économique”.

De son côté, Mme Eva Kjer Hansen a exprimé “sa satisfaction des relations exceptionnelles liant les deux pays, notamment dans les domaines économiques”, et “l’ambition de son pays d’ouvrir de nouvelles perspectives d’investissements en Algérie”. Par ailleurs, un volet de cette rencontre a été consacré à l’échange de points de vue sur les “questions régionales et internationales d’intérêt commun, notamment la situation dans la région du Sahel ainsi que les questions relatives à l’émigration clandestine et la lutte contre le terrorisme.

Les deux parties ont affirmé la concordance des vues en retournant aux lois du Droit international, la non ingérence dans les affaires internes et la résolution des conflits par des moyens pacifiques et avec une approche complémentaire basée sur la sécurité et le développement. Par ailleurs, le président de l’APN a réitéré l’attachement “au développement de la coopération parlementaire, afin de permettre l’échange d’expériences, la concertation et la valorisation des dominateurs communs pour développer les relations bilatérales au service des deux pays”.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *