Algérie: deux ans de prison ferme pour Brahim Laalami

Algérie –Ce lundi 11 octobre 2021, la cour d’appel de Bordj Bou Arreridj, a confirmé la condamnation à deux ans de prison ferme de l’activite Chems Eddine Laalami. Il était poursuivi pour plusieurs faits tels que les «discours de haine..»

«Confirmation du verdict prononcé en première instance dans chaque dossier» par la cour de Bordj Bou Arreridj, a indiqué le CNLD sur sa page Facebook. En effet, M. Laalami était poursuivi pour «discours de haine, outrage à corps constitué, diffusion de fausses informations» et «incitation à attroupement non armé», a rappelé le CNLD. Arrêté fin juin par les gardes-côtes, alors qu’il tentait de traverser la Méditerranée, Brahim Laalami avait été placé sous mandat de dépôt le 4 juillet. Arrêté pour trois affaires, il a donc été condamné «à 2 ans de prison ferme assorti d’une amende de 200.000 dinars pour chaque dossier», a précisé le comité. Notons que durant ce procès en appel le 4 octobre, le parquet avait requis contre Chems Eddine Laalami, dit Brahim, «l’aggravation de la condamnation prononcée en première instance».

Lire cet article  Bourse d'étude en France pour les étudiants de l’université de Tizi-Ouzou

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS