Algérie : La somme faramineuse détournée par le ministère de la Solidarité nationale (média)

0

Algérie. Corruption : Plus de 706 milliards de centimes auraient été détournés dans le secteur de la Solidarité nationale en 15 ans, selon Dzaïr News qui affirme détenir des documents attestant de ces détournements.

Cet argent a été affecté à des associations et ONG, fondées ou présidées par Djamel Ould Abbès alors qu’il était à la tête de ce ministère, ainsi qu’à des conventions illégales signées par Saïd Barkat. Ces pratiques ont eu lieu durant les périodes où les deux personnages influent du FLNétaient à la tête du département de la Solidarité nationale.

La même source affirme qu’« un PV de la justice situe la période entre 2001 et 2016 » et que « le procureur de la République en charge du dossier a adressé des convocations à 21 personnes présumées impliquées dans ces affaires de détournement, parmi lesquelles 9 cadres du ministère de la solidarité nationale ».

Des sommes faramineuses sous couvert d’aide aux nécessiteux

Plusieurs associations sont citées par la justice pour avoir « reçu des sommes faramineuses pour leurs supposées activités ; lesquelles n’ont jamais ou peu été honorées ».

Les sommes faramineuses détournées sous couvert d’aide aux nécessiteux, achats de bus scolaires, achats de matériels pour des handicapés, acquisition des ambulances et aide aux étudiants dans le besoin sans que les concernés en bénéficient.

Il faut rappeler qu’une demande de levée de l’immunité parlementaire des deux principaux suspects a été déposée par le ministre de la Justice au Sénat, et que ce dernier a entamé la procédure. Djamel Oulad Abbès et Said Barkat pourront ainsi être présentés devant la justice pour rendre des comptes sur ces affaires de corruption.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here