Algérie : le gouvernement prive plusieurs élèves des primes scolaires

Algérie – Le cercle des bénéficiaires des primes scolaires en Algérie, vient d’être revu à la baisse aussi désormais les primes ne concernent que quatre catégories. Découvrez à travers cet article les catégories, ainsi que les nouvelles sommes qui seront versées aux bénéficiaires des primes scolaires .

Malgré la vie qui est devenue si cheren Algérie, le gouvernement Tebboune a décidé de ne pas venir en aide aux Parents d’élèves. En effet, lors de cette rentrée scolaire, plusieurs parents d’élèves ont été surpris de voir leurs enfants exclus de la liste des bénéficiaires de la prime de scolarité définie à 5000 DA, versé chaque rentrée scolaire. Devant cette surprise des parents, qui ont encore présenté leurs dossiers administratifs à cet effet, les chargés de cette première de solidarité au niveau des établissements scolaires les ont informés que leurs fils ont été exclus de cette allocation .

A en croire le quotidien Echorouk, cela est dû principalement à la mesure de l’exonération des salaires inférieurs à 30.000 de DA de l’Impôt sur le revenu global (IRG), entrée en vigueur en février dernier, sur décision du président de la République. Ainsi, quatre catégories sont désormais concernées par les attributions. Suite à cette exonération, négociée notamment suite au relèvement du Salaire national minimum garanti(SNMG) de 18 000 à 20 000 DA, les parents d’élèves touchés par la mesure ne sont plus classés dans la catégorie « des faibles classes sociales ». Et par conséquent, ils étaient automatiquement exclus de ce premier. Les bénéficiaires de la prime de solidarité scolaire de 5000 DA sont désormais limités à 4 catégories d’élèves. Il s’agit, selon la même source, des élèves dont les parents gagnent moins de 18 000 DA/ mois, les victimes du terrorisme, les orphelins de deux parents et les orphelins de l’un des deux parents. Signalons qu’avec l’exclusion « automatique » d’un bon nombre d’élèves de la liste des bénéficiaires, le taux de versement de cette allocation n’a pas dépassé les 21% à l’échelle nationale.

Lire cet article  Covid-19 : l'Algérie produira son propre vaccin

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS