Algérie : Le RCD dénonce la dégradation des droits de l’homme

Algérie –Décidément les droits de l’homme en Algérie intéresse plus d’un. Après la sortie de plusieurs ONG pointant du doigt au gouvernement d’Abdelmadjid Tebboune, c’est au tour du parti rassemblemnt pour la culture et la démocratie d’en rajouter une couche.

Dans un communiqué rendu public ce vendredi 24 décembre, à l’issue de sa réunion ordinaire mensuelle, le RCD a alerté sur u’ne « dégradation inquiétante » de la situation des libertés, mais aussi du respect des droits de l’homme en Algérie ajoutant que « plus de 300 citoyens algériens sont arbitrairement mis en prison pour avoir revendiqué un changement pacifique dans le pays »

« Les abus sont au quotidien et les atteintes massives aux droits fondamentaux (…) valent d’inscrire désormais l’Algérie dans un Guinness des violations flagrantes des conventions internationales des droits de l’homme », peut-on lire dans le même communiqué.

Aucun point positif retenu du communiqué

Après avoir dénoncé la dégradation des droits de l’homme, le RCD est passé aux critiques de la situation ocio-économique de l’Algérie.

« La situation socio-économique n’est pas en reste et l’inquiétude s’installe durablement. La jeunesse est foncièrement livrée au chômage massif et à l’émigration clandestine. La dégradation du pouvoir d’achat des ménages menace fortement la cohésion sociale et installe l’angoisse chez les Algériens », rappelle le RCD.

« Déficit budgétaire, balance des paiements chancelante, tarissement des sources de financements et des perspectives économiques incertaines et difficiles qui, de l’avis même du FMI dans ses conclusions des consultations de 2021 avec l’Algérie, ne peuvent qu’augurer de lendemains difficiles pour l’écrasante majorité des Algériens », conclut le parti dirigé par Mohcine Belabbas.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

1 COMMENTAIRE

  1. Il existe encore celui-là c’est lui qui emploie des Marocains au travail dissimulé au noir dans ces différentes Villas. Un président d’un parti cotta qui n’avait aucune assise politique de base il me fait bien rire il a de la chance d’être en Algérie pour oser dire ce qu’il est en train de dire va faire un tour au maroc et tu verras

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL