Algérie : les victimes des incendies reçoivent plusieurs dons

Algérie-Depuis mercredi 11 août 2021, l’on observe une caravane de solidarité au  profit des victimes des incendies dans la wilaya de Tizi Ouzou. Plus de détails à travers cet article.

Le sens de solidarité est également l’affaire des algériens. En effet, en plus d’associations caritatives qui s’activent pour aider les sinistrés, plusieurs citoyens se sont même déplacés sur les lieux. Des appels sont lancés sur les réseaux sociaux et des forums de discussion évoquent les besoins urgents à satisfaire. Ils sont des milliers à avoir collecté des fardeaux d’eau minérale, du matériel médical et des produits hygiéniques produits hygiéniques remis aux responsables du CHU de Douéra, où des brûlés ont été acheminés dès mercredi dernier. «Dans les supérette et épiceries des environs, impossible d’acheter une bouteille d’eau. Nous avons lancé un appel aux âmes charitables pour en faire parvenir aux malades et à leurs familles, surtout avec cette chaleur suffocante», confie Hakim, un volontaire qui réside à Douéra. «Des bienfaiteurs se sont empressés de vite apporter des couches pour adultes, des compresses et des solutions hydro-alcooliques», se félicite-t-il. Par ailleurs, les caravanes de solidarité ont sillonné toute la capitale pour récolter un maximum de dons. Aux Annassers, Hamza a réquisitionné son fourgon pour y entreposer des produits alimentaires et médicaux et des vêtements.

Lire cet article  Prévision météorologique de ce vendredi 15 octobre

Il compte les redistribuer avec trois de ses amis qui l’accompagnent à TiziOuzou. «Nous faisons par jour jusqu’à six navettes», raconte le jeune homme qui compte apporter de l’aide à des familles dans le besoin à travers les wilayas de Bejaïa, Sétif et Skikda. Le groupe envisage de programmer d’autres caravanes. Fateh, un de ses amis, a déjà récolté à cet effet plus d’une cinquantaine de fardeaux d’eau minérale, des vêtements pour les enfants et du matériel médical. D’Aïn Naâdja, Belouizdad, place du 1er-Mai ou Alger-Centre, de nombreuses caravanes se sont ébranlées. Aymen, un volontaire dans l’association «Ness El Khir», a fait participer ses amis à la récolte de dons. «Nous avons lancé un appel à la mosquée Oussama-Ibn Zayd de Bir Mourad Raïs. Nous avons depuis fait plusieurs voyages vu la quantité de dons reçus», dit-il avec satisfaction. Selon lui, le responsable d’une chaîne hôtelière s’est porté garant pour héberger, au moins durant un mois, des familles avec enfants dont les maisons ont brûlé. Les dégâts sur la faune, notamment les animaux de bétail, n’ont pas laissé indifférent. Les animaleries d’Alger, entre autres «Casanimo et Animax», ont fait parvenir plusieurs  dons afin de sauver des bêtes blessées. Plusieurs vétérinaires se sont portés volontaires pour prodiguer des soins. Inès Belhadj, dont le cabinet se trouve à Birkhadem, a fait le déplacement en Kabylie. «Nous sommes quelque peu dépassés. Nous soignons des moutons, des vaches et des veaux, dont plusieurs sont dans un état critique. Les appels aux dons pour le matériel médical sont partagés sur les réseaux sociaux et nous coordonnons avec nos collègues à Alger pour transférer les cas les plus sévères», dit-elle sur un ton fortement attristé.

Lire cet article  Facture d'électricité : payables via le service mobile paiement de la BNA

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS