Algérie : L’Espagne valide l’extradition d’un ancien gendarme en fuite

L’ancien gendarme et déserteur en fuite en Espagne, va bientôt être extradé vers l’Algérie. En effet, les autorités espagnoles ont accéder à la requête de leurs homologues algériens qui avaient lancés un mandat d’arrêt international contre Mouhamed Abdallah. 

Ce dernier avait rejoint l’Espagne en 2018 sous la costume de réfugié politique. Du coup, l’Algérie avait émis un mandat d’arrêt contre sa personne pour “appartenance à un mouvement terroriste”, a rapporté ce vendredi la presse espagnole.

Le mandat en question a été lancé le 21 mars dernier par le tribunal de Bir Mourad Rais à Alger en compagnie de trois autres personnes. Ils ont accusés d'”appartenir à une organisation terroriste visant à nuire à la sécurité de l’État, à porter atteinte à la sécurité nationale, financement d’un groupe terroriste et blanchiment d’argent”.

Lire cet article  Conseil de la nation : le gouvernement entame la présentation du plan d'action ce mardi

Le ministre espagnol de l’intérieur a validé, hier vendredi son expulsion du territoire à travers la signature d’un décret. L’extradition du sergent-chef Abdallah Abdoul vers son pays est ainsi acté.

Le mis en cause a été arrêté par les autorités espagnoles alors qu’il voulait renouveler son séjour. Il a été arrêté et transféré dans un centre de détention administrative pour immigré en situation irrégulière à Barcelone en vue de son arrestation.

Mouhamed Abdallah servait au sein des patrouilles de surveillance aérienne de la gendarmerie dans la région de Tebessa.

 

 

 

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS