Algérie : L’euro bientôt échangé à 150 dinars au marché parallèle

1

Le cours de l’euro au marché parallèle a renoué avec sa tendance à la baisse au marché parallèle de Port Saïd à Alger. Cette baisse serait liée à la fin de la saison de pèlerinage et la baisse de la demande, selon le député et membre de la commission des finances et du budget à l’APN El-Houari Tigharsi, qui s’est confié au quotidien arabophone Echorouk.

Le député prévoit une chute vertigineuse de la monnaie européenne pouvant atteindre les 150 dinars pour un euro. Il a expliqué cette tendance à la baisse par le recul de la demande suite à la série d’arrestations au sein des hommes d’affaires accusés de corruption. El-Houari Tigharsi a affirmé que ces derniers sont les principaux demandeurs de cette devise.

Lire aussi  Investissement: établir un rapport entre le niveau des avantages octroyés et l'incidence sur l'économie nationale

Le membre de la commission des finances et du budget à l’APN a ajouté que « depuis le début de la campagne de lutte contre la corruption, l’activité économique a baissé de plus de 60 % ce qui a aussi contribué au recul de la demande de l’euro au marché parallèle ».

Le député a révélé que « les marchands de la devise européenne possèdent 6 milliards d’euros, et que certains hommes d’affaires achetaient pas moins d’un million d’euro pour chaque transaction, ce qui a contribué par le passé à la flambée du prix de cette monnaie ».

El Houari Tigharsi a appelé les autorités à accélérer l’ouverture de bureaux de change en Algérie pour mettre fin à cette spéculation, en soulignant que « le gouvernement est devant une occasion historique pour réguler le marché de la devise et aussi pour récupérer les 6 milliards d’euros qui circulent dans le marché parallèle ». Des mesures qui pourront, selon lui, donner une bouffée d’oxygène à l’économie nationale qui vit des moments difficiles ces derniers temps.

Source :

1 COMMENTAIRE

  1. Le régime Bouteflika a mis l Algérie agenous. Et voilà le reste du système Boutef s en prend aux petites retraites au lieu de revoir les retraites 100% des ex ministres, ex députés ex sénateurs et les cadres superieurs

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici