Algérie-Maroc : Benzaim appelle à imposer le visa aux marocains

Algérie- L’annonce de la rupture des relations diplomatiques entre l’Algérie et le Maroc continue de défrayer la chronique sur la scène politique. En effet, cette décision prise par le gouvernement connait déjà des répercussions sur le plan économique.

Alors que le ministre des affaires étrangères Ramtane Lamamra avait déclaré que celle-ci n’impacterait en rien l’économie, voilà que l’Algérie envisage de se retirer du gazoduc GME dont le contrat expire le 31 octobre prochain. Ce qui nous amène à confirmer que le volet économique est plus ou moins touché. Pire encore, certains acteurs de la scène politique ont un autre avis concernant cette affaire.

Lire cet article  Politique d'asile : le HCR salue la détermination de l'Algérie

“Tous ceux qui rentrent en Algérie depuis le Maroc doivent être mentionné dans une case rouge”

Selon le sénateur Abdelwahib Benzaim, Alger doit instaurer le visa pour les ressortissants marocains par mesure de précaution. Il estime que ces précautions vont permettre de prendre les devants car le royaume chérifien entretien des relations étroites avec l’ennemi numéro un de l’Algérie en l’occurrence l’Israël.

“Un israélien ne peut pas obtenir un visa pour entrer en Algérie, mais s’il le demande au nom du Maroc, il pourrait l’obtenir”, dit-il en voulant justifier sa position concernant l’imposition à la demande de Visa. Il ajoute que : “Tous ceux qui rentrent en Algérie depuis le Maroc doivent être mentionné dans une case rouge” car, d’après lui, “les marocains qui viennent ont deux casquettes : israélienne et marocaine”.

Lire cet article  Conférence sur la stabilité de la Libye : Lamamra à Tripoli ce jeudi

 

Abonnez-vous à notre chaine youtube

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS