😰😭 AlgĂ©rie : un fidĂšle est tuĂ© devant la mosquĂ©e pour avoir appliquĂ© «un hadith »

AlgĂ©rie – PathĂ©tique mais vrai, Ă  Annaba, deux jeunes ont assassinĂ© de sang froid un fidĂšle devant la mosquĂ©e. Voici les motifs surprenants de cet homicide.

Selon le prophĂšte Mohammed (SWS) « Celui qui voit un mal et le changement avec sa main s’est certes dĂ©savouĂ©. Celui qui ne peut pas le changer avec sa main et le changement avec sa langue s’est certes dĂ©savoué  ». La victime a justement essayĂ©, en tant que fidĂšle, de mettre en Ɠuvre cette injonction Ă  proximitĂ© d’une mosquĂ©e. Elle a tentĂ© de conseiller un duo de jeunes au langage grossier. Ça lui a coĂ»tĂ© la vie. Ils assassinent alors un jeune homme pour leur avoir donnĂ© des conseils ! Deux individus Ă  Annaba en AlgĂ©rie prennent donc la vie Ă  un jeune fidĂšle devant la mosquĂ©e. Notons que, l’homme abattu s’appelait Mohamed.

Il habitait une localitĂ© situĂ©e Ă  quelques kilomĂštres au sud de la ville d’Annaba. Le jeune en question Ă©tait trĂšs estimĂ© dans son entourage. Alors, Mohamed Ă©tait un fervent croyant et il ne ratait jamais ses priĂšres. DerniĂšrement, en quittant celle-ci, Mohamed a adoptĂ© deux jeunes qui profĂ©reraient des propos obscĂšnes devant le lieu de culte. Il leur a poliment rappelĂ© que la mosquĂ©e est sacrĂ©e. Donc, il n’est pas convenable pas prononcĂ© des grossiĂšretĂ©s devant. Les deux jeunes ont mal pris le conseil. Alors, dans la foulĂ©e de la priĂšre d’El Maghreb, Ă  la sortie du bĂątiment dĂ©diĂ© au culte musulman, ils massacrent Mohamed Ă  coups de canne.

Les habitants rĂ©clament l’application de la peine de mort

Signalons que la Protection civile a Ă©tĂ© Ă©vacuĂ©e de la victime vers l’hĂŽpital universitaire Ibn Rochd. Il a Ă©tĂ© directement admis aux urgences chirurgicales du centre hospitalier. Malheureusement, les coups reçus par le jeune se sont finalement rĂ©vĂ©lĂ©s mortels et les mĂ©decins n’ont pas rĂ©ussi Ă  arrĂȘter l’hĂ©morragie crĂąnienne. Ainsi, le malheureux Mohamed meurt dans des circonstances tragiques.

Selon plusieurs sources, les deux agresseurs devaient ĂȘtre sous l’effet de substances psychotropes pour avoir commis un acte aussi barbare et d’une telle gratuite dĂ©concertante. Par ailleurs, les services de sĂ©curitĂ© ont ouvert une enquĂȘte et ils cherchent toujours Ă  arrĂȘter les assassins . Le crime horrible commis Ă  poussĂ© les habitants du quartier de Mohamed Ă  rĂ©clamer l’exĂ©cution des deux suspects recherchĂ©s par les autoritĂ©s judiciaires.

Lire aussi :
Taux de change : voici la situation du dinar ce lundi 15 novembre

Abonnez-vous Ă  notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici

SUR LE FIL