Algérie : Un journaliste arrêté, un autre inculpé

+ RECENTS

Algérie La ligue algérienne des droits de l’homme (LADDH) a annoncé ce lundi l’arrestation d’un journaliste du quotidien francophone algérien Liberté.

« Le journaliste Mohamed Mouloudj, journaliste au quotidien Liberté, a été arrêté dimanche avec perquisition au domicile […] Il est toujours en garde à vue à Alger », a affirmé la LADDH sur sa page Facebook. Pour le moment aucun commentaire n’a fuité, mais l’un de ses collègues a confirmé son arrestation.« Il a déjà eu des démêlés avec les services de sécurité qui l’ont privé de son passeport durant de longs mois. Il avait aussi été interpellé plusieurs fois avant d’être relâché », a dit à l’AFP ce confrère, Ali Boukhlaf.

Un autre journaliste algérien, Hassan Bouras, arrêté le 6 septembre, avait été formellement placé en détention provisoire dimanche, notamment pour « apologie du terrorisme », selon ses avocats. Pour rappel, l’Algérie figure à la 146e place (sur 180) du classement mondial de la liberté de la presse 2021 établi par l’ONG Reporters sans frontières (RSF).

16 personnes présumés membres du mouvement de l’autodétermination de la Kabylie arrêtés

Par ailleurs, la gendarmerie nationale a affirmé avoir arrêté 16 personnes présumés membres du mouvement de l’autodétermination de la Kabylie (MAK) un mouvement classé de terroriste par le gouvernement algérien. Ces arrestations entre dans le cadre de l’enquête sur les récents évènements avec les incendies en Kabylie ainsi que le lynchage à mort du jeune Djamel Bensmail.

Toujours selon la gendarmerie, 11 personnes parmi celles qui sont arrêtés, sont impliqués dans l’assassinat de Bensmail. A l’heure actuelle, 83 personnes sont derrières les barrots pour avoir participer à ce lynchage collectif.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES PLUS LUS

NE MANQUEZ PAS !