Algérie : Une étude montre que le secteur qui emploie le plus paye des salaires dérisoires

AlgérieLe pays est confronté actuellement à une crise de l’emploi qui n’offre pas assez de perspectives. La pandémie du coronavirus est venue aggraver la situation. Avant même l’avènement de la maladie, le taux de chômage était à un niveau. Présentement la situation est extrêmement compliquée.

Une étude récemment menée par l’Office des Statistiques (ONS) a mis en avant les secteurs d’activité où l’on recrute le plus. L’ONS est un organisme public et gouvernemental chargé de la collecte des données sur les évolutions socio-économiques dans divers secteurs cibles en Algérie.

Il se trouve que c’est le domaine de la construction. Il regroupe environ 17,2 % des travailleurs du pays. En Algérie, il ya actuellement de nombreux chantiers, ce qui permet à divers travailleurs de pouvoir être actif. Cependant, il ya le revers de la médaille.

Lire aussi :
Abdelmadjid Tebboune, l'outsider qui s'est imposé à la tête de l'Algérie

Des salaires “minables”

En effet, l’ONS révèle que c’est dans le secteur de la construction que l’on retrouve les salaires les plus bas. Par exemple, il ressort qu’un cadre du domaine de la construction touche en moyenne 62 642 Da. De plus, ce salaire a connu une très faible variation entre 2018 et 2019. Ensuite, l’agent de maîtrise de la construction touche en moyenne 25942 par mois alors que l’agent d’exécution émarge à 25 942 Da.

Les salaires mentionnés par l’Office National des Statistiques sont très faibles et ils ne permettent pas aux travailleurs du secteur de la construction de vivre dignement. L’organisme gouvernemental explique par ailleurs qu’il ya une disparité incroyable entre les salaires délivrés dans la construction et dans d’autres domaines tels que les hydrocarbures.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL