Algérie, une nation qui reste unie face à l’adversité

Algérie- Les incendies qui ravagent le nord de notre pays en particulier la Kabylie nous affecte beaucoup. Des images de désolation faites de morts nous ont été montrées ces derniers jours avec beaucoup de personnes qui se voient impuissantes face à leurs maisons porteuses de leurs histoires familiales ou représentant le fruit de leur labeur partir en fumée.

Une nouvelle perturbation qui nourrit notre doute sur cette détermination de voir notre Algérie à terre. Des familles éparpillées, nos forêts brûlées, le Zbarbar, un des symboles de la guerre de libération et fief des Wilayas III et IV, en train de disparaître. Pourtant, cette terreur a également montré qu’en dépit des défis et catastrophes, nous avons un peuple légendaire, en particulier une jeunesse qui s’est mobilisée aux quatre coins de l’Algérie, y compris ceux qui se trouvent ailleurs au-delà des frontières nationales, pour venir en aide à celles et à ceux qui ont été affectés et prouvant encore une fois que l’Algérie est une et indivisible.

Lire cet article  Algérie : Salah Aougrout transféré vers un autre hôpital

C’est face à l’adversité que les Algériens prouvent que nous sommes une seule nation et, comme pendant la lutte pour l’indépendance de notre pays, nous avons pu montrer que nous savions être unis de l’Est à l’Ouest, du Nord au Sud pour nous élever contre l’adversité.

L’un des grands respects et remerciements vont à l’endroit des différents corps de métiers placés en première ligne, en particulier le personnel soignant qui, en plus de la lutte menée contre la pandémie de Covid-19, s’est mobilisé pour répondre à la situation en dépit des faibles moyens mis à disposition. Je souhaite enfin rendre hommage à M. Bensmaïl qui a donné une leçon de courage et de dignité en dépit de la tragédie qu’il vit, celle de la perte de son enfant Djamel, Allah Yerahmou Ina Lillah oua Ina Ilayhi Radjioune. Monsieur, vous avez tout notre respect pour ne pas avoir allumé un autre brasier qui aurait encore plus enflammé notre pays, mais plutôt avoir choisi de ramener l’apaisement et le calme dans un moment où règnent confusion et colère. C’est l’attitude d’un peuple dans les moments critiques de son histoire qui détermine sa grandeur et non le nombre de ses habitants ou l’étendue de son territoire.

Lire cet article  Rabah Karèche quittera la prison dans une semaine après avoir été condamnée à un an de prison

Vive l’Algérie, vive le peuple algérien.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS