ALORS QUE LA CHERTÉ DE LA VIE RUINE LES BOURSES DES FAMILLES ALGÉRIENNES : Ces Algériens qui se nourrissent dans les poubelles

0

Une virée ramadhanesque, faite hier soir,  dans certains quartiers d’Alger, nous a permis de constater la pratique qui présente des citoyens algériens, affamés et sans ressources,  se nourrissant, tous les soirs, dans les poubelles.  Ainsi, avec  le déficit financier de certaines familles et devant le manque des opérations de solidarités , certaines de ces personnes ont été  obligées de chercher de quoi se nourrir dans les poubelles.
Une petite discussion avec des citoyens habitant aux alentours d’Alger centre, nous a permis de constater, aussi que des  femmes  et des hommes et même des enfants se baladent le soir, tout en fouillant les poubelles pour se nourrir. L’un d’entre nous affirmera qu’il  voyait, hier pendant la soirée, un citoyen en train de manger des ordures ménagères dans une poubelle. Un autre pas loin, nous dira, aussi qu’il a aperçu, dans la matinée, un pauvre humain, portant un gros sac sur le dos en train de fouiller dans les poubelles : « C’est vraiment décevant, de voir certaines gens gaspiller d’énormes quantités de pain et de nourriture et les jeter dans les poubelles alors que d’autres fouillent dans les poubelles», a martelé notre interlocuteur, avant d’ajouter : «la faim pousse ces gens à fouiller les poubelles et le chômage angoisse aussi ces gens».
Ainsi, lors de notre tournée, nous avons rencontré une mère venue avec ses gosses chercher de quoi se nourrir dans les poubelles. Elle s’enfuyait  et refusait de parler avec nous.  C’est ce qui fait dire, aussi que  ces  humains, parfois fouillent les poubelles, également  et ramassent le moindre objet qui pourra être vendu pour leur apporter de l’argent, nous dira, à ce propos Athmane, un jeune commerçant, rencontré à Baba Hassen, ajoutant que : «En plus de ce phénomène, certains enfants travaillent dans les marchés pour nourrir leurs familles».  Aussi, faut-il signaler, également que des femmes et des hommes, accompagnés de leurs enfants handicapés demandent des aides, d’autres fouillent les poubelles de la capitale, durant toute l’année, tout en se ravitaillant en pain, en fruits et légumes, …sans se soucier des risques sur leur santé.
Par ailleurs, et de l’avis de certains citoyens, dont, Nassim, un jeune étudiant, ce dernier estime qu’à l’heure du  f’tour, les restaurants de «Rahma» sont envahis par les SDF et même par  les mendiants, et les retardataires ne peuvent pas  accéder à ces restaurants de Rahma, ils se retrouvent en fin de compte, en train de se balader un peu partout en cherchant de la nourriture. Avant d’expliquer : «et aussi avec le manque des opérations de solidarités et le manque des restaurants Rahma, tout cela les  pousse à mendier ou fouiller dans les poubelles. Notre interlocuteur a, en outre évoqué l’importance du renforcement des opérations de solidarités, notamment durant le mois sacré: «Il faut travailler, aussi  toute l’année pour aider ces pauvres», a-t-il avoué.
Mehdi Isikioune

Source : lecourrier-dalgerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here