in

Amar Saïdani pourrait être remis aux autorités algériennes

Selon algeriepatriotique,

«Il existe entre le Maroc et l’Algérie des accords judiciaires qui font qu’Amar Saïdani pourrait être remis aux autorités algériennes s’il est condamné par la justice», indiquent des analystes marocains qui précisent que «le Maroc ne pourra pas se soustraire à cette obligation». Ces analystes ajoutent que «Rabat ne peut pas jouer la carte de l’opposition algérienne en accueillant sur son sol des opposants réclamés par la justice de leur pays».

Ces sources marocaines ont, par ailleurs, démenti l’information relayée par de nombreuses sources médiatiques selon laquelle l’ancien président de l’APN aurait obtenu l’asile politique. «Pour le moment, en tout cas, il ne s’agit que de supputations et d’articles de presse, mais il n’y a rien de concret à ce sujet», explique-t-on. Mais les Marocains ne cachent toutefois pas leur soutien à l’ex-secrétaire général du FLN pour avoir pris fait et cause, dans un entretien à un site algérien proche des centres de décision en France, pour le Makhzen en s’en prenant de façon inédite à l’Algérie qui «a dépensé son argent inutilement pour les Sahraouis».

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *