APRèS DIX HUIT JOURS D’INTENSES RECHERCHES : Le corps du pompier Mohamed Achour enfin retrouvé

Après dix huit jours de recherches intenses, le corps de l’agent de la Protection civile, Mohamed Achour, âgé de 27 ans, emporté par la furie des eaux de déluge-pluie qui se sont abattues le 24 janvier dernier, a été retrouvé. Rappelons que la victime en question a été emporter par les eaux en tentant, avec ses collègues, de déboucher une canalisation au niveau du quartier 250 logements au centre ville de Bouira. Immédiatement après ce drame plusieurs équipes de la Protection civile ont été mobilisées pour retrouver leur camarade. Les recherches ce sont poursuivies jusqu’à hier aux environs de 10h de la matinée où le corps, sans vie, de la victime a été retrouvé sur le lit de Oued Haous à la sortie de la ville de Bouira. Selon la direction générale de la Protection civile pas moins de 1000 agents dépêchés de sept wilayas dont Tizi-ouzou, Bordj Bou-Arréridj, Médéa, Béjaïa, Sétif, Alger et Boumerdès et ce, en plus de ceux de Bouira, pour retrouver le corps de la victime. Les recherches, auxquelles ont pris part des centaines de citoyens de toutes franges de la société, ont sillonné plus de 100 kilomètres. Le corps sans vie de la victime a été, après sa découverte, transféré vers la morgue de Bouira où il a été soumis à l’autopsie comme ordonné par le procureur instructeur auprès du tribunal de Bouira. Le ministre de l’Intérieur, en compagnie du directeur général de la Sûreté Nationale, ce sont rendus, hier, à Bouira, où les autorités civiles et militaires de la wilaya de Bouira les attendaient et d’où ils ce sont rendus au cimetière où ils ont assisté à l’enterrement de Mohamed Achour. Après avoir assisté à l’enterrement, le ministre de l’Intérieur ainsi que le DGSN ce sont rendus aussi à la maison familiale de la victime où ils ont présenté leurs condoléances aux parents.
Omar Soualah

Source : lecourrier-dalgerie

lecourrier-dalgerie