Après le scandale du jus en poudre » AMILA », l’Affaire du jus « Flash » empoisonné de Biskra

0

Algérie – Après le scandale du jus en poudre  » AMILA », l’Affaire du jus « Flash » empoisonné de Biskra marque l’actualité. La gendarmerie nationale vient de saisir prés de 81 000 sachets de jus périmés, apprend-on, auprès de la gendarmerie d’Oran, cité ce lundi par une source médiatique.

Les gendarmes ont saisi un important lot, soit 81.000 sachets ‘flash’ jus de marque ‘Yoopi’, dont les mentions relatives aux dates de fabrication et de péremption ont expiré en septembre 2018, rapporte la même source.

Après une perquisition, les gendarmes ont pu saisir un premier lot de 720 cartons contenant 54.000 flash, un second lot de 360 cartons de jus contenant  27.000 ‘flash’ ont été aussi saisis soit un global de 81.000 unités qui ont été détruites.

Cette opération a été possible grâce à des informations parvenues à la brigade de la gendarmerie de Hai Benokba, concernant la commercialisation sur le marché  d’un jus parfumé pour enfants et dont la date de commercialisation a expiré en 2018.

Une enquête a été ouverte par la Gendarmerie de la localité, tandis que le propriétaire de la marchandise a été arrêté.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here