Après l’extradition de l’ex PDG de la sonatrach à qui le tour ?

Algérie En début de semaine, c’est l’information qui a mis en ébullition toute l’opinion publique algérienne. En effet, Abdelmoumen Ould Kaddour, l’ex-patron de la compagnie de pétrole Sonatrach après quelque temps passé en exil du côté des Émirats arabes unis vient d’être extradé en Algérie. Fin de cavale pour celui qui fut jusqu’à une certaine époque le patron le plus puissant du pays.

L’extradition d’Ould Kaddour a été rendue possible grâce à une coopération étroite entre les autorités judiciaires algériennes et émiraties. Après son élection victorieuse à la tête de l’Algérie, le président Abdelmadjid Tebboune avait indiqué qu’il allait tout mettre en œuvre afin de regagner la confiance des populations qui en avaient ras le bol du système de gouvernance en vigueur au sein de l’actuelle classe politique.

La corruption endémique avait pignon sur rue. L’extradition d’Abdelmoumen Ould Kaddour est une étape de franchie qui va permettre de rétablir le climat de confiance entre les acteurs du monde de la justice et les populations.

Le procès de l’ex PDG de la Sonatrach est très attendu, car il y a de nombreux soupçons de corruption qui pèsent sur sa personne. Abdelmoumen Ould Kaddour est l’un des nombreux pions du système qui sont désormais dans le collimateur de la justice.

La justice algérienne va t-elle accélérer les choses 

Il se pourrait que dans les semaines et mois à venir d’autres anciens hauts cadres fassent aussi l’objet d’interpellation judiciaire. On pense notamment à monsieur Abdessalem Bouchouareb, l’ex-ministre de l’Industrie qui vit en exil et qui est sur le coup d’un mandat d’arrêt international.

Des faits extrêmement graves de corruption pèsent sur la personne de l’ancien ministre qui fut pendant longtemps une pièce maîtresse du système Bouteflika. Il faut noter qu’il a déjà été condamné par contumace à 20 ans de réclusion criminelle. Sentant venir les choses, Abdessalem Bouchouareb s’est exilé au Liban, un pays qui n’a signé aucun accord d’extradition avec l’Algérie.

Lire cet article  12 harragas sauvés in extremis dans les eaux espagnoles

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS