APRÈS LA MISE AU POINT DE L’AMBASSADE DE FRANCEL’APS s’explique et s’excuse

0
Le siege de l’APS

Les réponses du ministre français n’ont été reçues qu’hier mercredi 8 mai 2019 par le bureau de l’APS de Paris.

L’inattention d’un journaliste de l’APS (Agence Presse Service), mercredi dernier, a provoqué une prompte mise au point de l’ambassade de Paris. Ce qui était évidemment attendu, puisqu’il s’agissait de propos du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, M. Jean-Yves Le Drian, présentés hors contexte. En effet, dans une dépêche rendue publique, mercredi dernier, l’APS a repris les déclarations du ministre français à une question d’un député sur la situation politique en Algérie, exprimée le 6 mars dernier. La dépêche a été publiée sous le titre «La France souhaite le déroulement de la présidentielle algérienne dans de bonnes conditions», ce qui a prêté à confusion, laissant penser qu’il s’agissait là de nouvelles déclarations de M. Le Drian faites mardi dernier et que la France avait donc officiellement pris position pour la tenue le 4 juillet d’une élection présidentielle en Algérie. Hier, et après avoir été destinataire de la mise au point de l’ambassade de France, l’APS a apporté le correctif nécessaire, non sans expliquer les raisons de la confusion. «Après vérification par l’APS, le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a répondu aux questions des députés le 6 mars 2019. Cette réponse à une question d’un député sur la situation politique en Algérie remonte à cette date. Les réponses du ministre français n’ont été reçues qu’hier mercredi 8 mai 2019 par le bureau de l’APS de Paris. Le journaliste, voulant apporter une précision de sa part, a ajouté la date de l’élection présidentielle, alors que le ministre ne l’a pas évoquée explicitement. Toutefois, les propos du ministre français ont été fidèlement repris. L’APS s’excuse auprès du MAE français et de ses abonnés. Prière tenir compte de la dépêche suivante avec les corrections nécessaires et d’annuler la dépêche diffusée mercredi le 8 mars.»

La précision de l’ambassade de France
L’ambassade de France en Algérie a pris note et s’étonne de la dépêche publiée par l’APS le mercredi 8 mai, sous le titre «La France souhaite le déroulement de la présidentielle algérienne dans ‘de bonnes conditions”», qui laisserait à penser que les déclarations du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, M. Jean-Yves Le Drian, seraient nouvelles.
Il s’agit en réalité d’une réponse datant du 6 mars 2019, lors d’une séance de questions au gouvernement à l’Assemblée nationale.
Elles ne sauraient donc être présentées comme la position française à la date du 9 mai 2019.

Source : lexpressiondz.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here