Arboriculture fruitière, l’élevage bovin et l’apiculture : Formation de plus de 300 jeunes à Oran

0

La chambre de l’agriculture de la wilaya d’Oran a ouvert trois formations au profit de 360 jeunes dans les filières de l’arboriculture fruitière, l’élevage de vaches laitières et l’apiculture, pour être au diapason de l’évolution de ces activités agricoles et de leur revalorisation, a-t-on appris, lundi, dernier auprès de cette instance. Cette formation qualifiante vise à développer ces filières et améliorer la performance des agriculteurs pour augmenter la production et permettre aux jeunes de créer de petites et moyennes entreprises spécialisées dans des activités de services dans le secteur de l’agriculture, a déclaré à l’APS le secrétaire général de la chambre de l’agriculture en marge de la cérémonie de sortie de promotion de la filière arboriculture fruitière qui a eu lieu à la chambre de l’agriculture, sise à Misserghine (Oran). Cette promotion est composée de 136 jeunes, alors que 126 autres sont actuellement en formation dans la filière apicole et 95 autres dans le domaine de l’élevage des vaches laitières, a indiqué Houari Zeddam, faisant observer que ces formations sont à inscrire à l’indicatif de la chambre de l’agriculture d’Oran qui considère comme action prioritaire la formation des agriculteurs et de leurs enfants pour assurer la pérennité des activités agricoles et son corollaire et la programmation de sessions de vulgarisation. «Ces stages de formation touchent également d’autres cadres, à savoir les avocats et les médecins, et se veulent une réponse à une demande dans la formation des filières agricoles sus-indiquées», a précisé Houari Zeddam, soulignant que les portes de la chambre de l’âgriculture sont ouvertes aux jeunes souhaitant faire une formation dans le secteur agricole, lequel s’apprête à programmer des formations dans les domaines de l’industrie de transformation, à l’instar de la fromagerie et la culture des plantes médicinales. Présentement, la chambre de l’agriculture assure une formation de trois mois, une fois par semaine, en adéquation avec celle dispensée au niveau des centres de formation professionnelle spécialisés dans le secteur agricole à Misserghine et Hassi-Bounif, a indiqué le secrétaire général de la chambre de l’agriculture d’Oran. Cette chambre entend ouvrir des classes de formation dans certaines spécialités, à savoir l’apiculture et l’arboriculture fruitière, a indiqué, pour sa part, le président de la chambre d’agriculture d’Oran, Brachemi Meftah. Ces stages, organisés par la chambre, viennent renforcer la formation dispensée par les centres de formation professionnelle spécialisés dans le secteur de l’agriculture de Misserghine et Hassi-Bounif, a souligné le directeur des services agricoles de la wilaya d’Oran, Kadi Tahar. Cette rencontre, qui a vu la participation du directeur régional de la Banque de l’agriculture et du développement rural (BADR) et de représentants des dispositifs de soutien à l’emploi des jeunes, a été une occasion pour les diplômés de faire part de leurs préoccupations concernant notamment l’accès aux crédits bancaires dans le domaine de l’investissement aux fins de créer des PME dans le secteur de l’agriculture.

Source : lecourrier-dalgerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here