Arrestation de Said, Toufik et Tartag: le MSP évoque un développement qualitatif dans la compagne d’arrestation en cours

0

Le président du mouvement de la société pour la paix (MSP), Abderrazak Makri, a réagi, ce dimanche 5 mai, à l’arrestation de Said, Toufik et Tartag évoquant un développement qualitatif important dans la compagne d’arrestation en cours en Algérie.

 

Le Groupe Cevital vous assure de la disponibilité

de tous ses produits pendant ce mois sacré

« Cette campagne d’arrestation confirme que le système politique basé sur la fraude électorale et la confiscation de la volonté populaire a contribué dans la création de cette bande », indique le président du MSP, soulignant qu’une véritable démocratie « est la seule voie qui préservera le pays de la formation d’une autre bande et de l’émergence d’autres dirigeants de la mafia ».

Abderrazak Makri a expliqué dans la même veine, que pour garantir » la poursuite, l’efficacité et l’équité de la lutte contre la corruption, la conspiration et assurer la victoire, il faudra mettre en place des instituions parlementaires et judiciaires solides et crédibles ».

« Bien que la lutte contre la corruption et les poursuites judiciaires engagées à l’encontre des personnes accusées de conspiration soient une démarche très importante et devrait être soutenue par le public, il convient de rappeler que le point le plus important qui assure la continuité, est de répondre aux revendications des Algériens exprimées dans le mouvement populaire », souligne le président du MSP. « Il faudra dans ce cas là que les 3B se retirent pour assurer une transition démocratique répondant ainsi à la volonté populaire à travers des élections transparentes », a-t-il ajouté

Pour Makri, « l’intérêt du pays pour assurer sa prospérité et son développement réside dans l’instauration d’un véritable système politique civil et sortir définitivement du régime au front démocratique ».

« Le MSP appelle à connaître les parties lésées politiquement et personnellement, par les interventions de DRS, qui, pendant de nombreuses années, ont été le bras du système politique avec toutes ses composantes en matière de fraude électorale et de poursuite des partis et des personnalités », conclut le MSP

Source : inter-lignes

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here