ASM Oran : Le mercato estival menacé par les dettes

0

A peine avoir poussé un ouf de soulagement après que son équipe ait assuré son maintien en Ligue 2 de football, la direction de l’ASM Oran fait face à un sérieux problème de dettes qu’elle doit honorer envers ses joueurs, a-t-on appris de ce club. Le même problème qui a été pour beaucoup dans le parcours négatif des Vert et Blanc au cours du défunt championnat, a ressurgi exposant l’équipe à de nouveaux ennuis en vue de la saison prochaine, indique-t-on de même source. Les joueurs de l’ASMO, qui se sont illustrés par plusieurs mouvements de grève tout au long de la saison pour réclamer leur dû, attendent encore d’être régularisés dans les prochains jours. Leur vœu risque de ne pas être exaucé en raison des difficultés rencontrées par les dirigeants oranais pour rassembler l’argent nécessaire devant servir à régler leurs dettes envers leurs protégés. Cette situation devrait d’ailleurs pousser les joueurs à recourir à la Chambre de résolution de litiges (CRL) pour d’abord revendiquer leurs lettres de libération pour pouvoir aller monnayer leurs talents sous d’autres cieux, et aussi et surtout être rétablis dans leurs droits. Selon la même source, le montant des dettes sous lesquelles le club de M’dina J’dida croule est estimé à plus de 60 millions de dinars, une somme importante à laquelle il faudra rajouter 10 autres millions représentant le seuil des dettes qui était autorisé par la Fédération algérienne de football (FAF) aux clubs pour pourvoir qualifier leurs recrues lors des deux précédents mercato. Une mesure qui n’est désormais plus de mise, car la FAF exige, à partir de la nouvelle saison, que les clubs aient zéro dette envers leurs joueurs et (ou) leurs entraineurs pour obtenir les licences de leurs nouvelles recrues. Du coup, l’opération de recrutement est sérieusement menacée à l’ASMO, au moment où tout le monde dans cette formation est unanime à dire que l’effectif en place aura besoin d’être renforcé de joueurs de qualité pour éviter le cauchemar vécu cette saison. Par ailleurs, l’assemblée générale du club amateur de l’ASMO, qui détient la majorité des actions de la société sportive par actions, et que préside Merouane Baghour, est prévue pour jeudi après avoir été reportée une première fois en début de cette semaine, faute de quorum, informe-t-on de même source.

Source : lecourrier-dalgerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here