Automobile Algérie : Ahmed Zeghdar fait l’état des lieux

AlgérieL’économie algérienne est en grande difficulté depuis quelques années maintenant. En effet la chute du prix du baril de pétrole a eu de lourdes conséquences et la pandémie du coronavirus est venue porter le coup de grâce.

Depuis 2020, l’économie algérienne a plongé dans une terrible récession économique. Les autorités essayent de mettre en place des mécanismes pour remettre sur les rails l’économie nationale. L’un des secteurs sur lesquels le gouvernement mise beaucoup pour une relance économique c’est le domaine de l’automobile.

Vu l’instabilité du prix du baril de pétrole, le gouvernement a pris la décision de suspendre les importations de véhicules. Cela a eu pour conséquence d’entraîner une hausse spectaculaire du prix des véhicules.

Faire de l’Algérie un poumon de l’industrie automobile

Dès lors, il est devenu impossible pour l’algérien moyen de s’offrir un quatre roues vu la conjoncture économique. Vu la complexité de la situation, le président de la République Abdelmajid Tebboune avait demandé une révision de la décision d’arrêt d’importation de véhicules.

Lire aussi :
🔥 Caroline...Les YouTubers font des histoires à l'aéroport Houari Boumediene

Tout récemment, le ministre de l’Industrie, monsieur Ahmed Zeghdar a déclaré au cours d’un entretien médiatique que d’ici 2022, les concessionnaires de véhicules auront un nouveau cahier des charges pour importer les voitures. Le but est de permettre une reprise de la consommation.

Ahmed Zeghdar a signifié qu’il s’agit d’un nouveau processus qui doit permettre de rendre le secteur beaucoup plus dynamique. Par ailleurs le responsable en charge de l’industrie a fait d’autres annonces. Il dira que des discussions sont en cours avec de grands groupes de constructeurs automobiles au niveau mondial pour mettre en place en Algérie une véritable industrie de l’automobile.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL