Baccalaureat 2021 : des cas de fraudes enregitrés

C’est aujourd’hui jeudi 24 juin qu’à lieu les dernières compositions de l’examen du baccalauréat. Après plusieurs jours d’efforts intenses, les candidats s’apprêtent à boucler une semaine de composition qui doit leur permettre d’obtenir le précieux parchemin. Les résultats seront sans doute disponibles la semaine prochaine.

Plusieurs zones du pays touchées

Lors des premières journées de composition, tout semblait aller pour le mieux, mais hier, mercredi 23 juin, le ministère de la Justice a annoncé que plus de 62 cas de fraudes ont été enregistrés durant la composition du baccalauréat. 26 de ces fraudeurs furent placés en détention, 7 font l’objet d’un contrôle judiciaire et 28 autres ont été sanctionnés par des peines d’emprisonnement compris entre 6 mois et 3 ans avec une très lourde amende. Le phénomène de la fraude est assez fréquent lors de la composition du baccalauréat en Algérie. Il ya eu des sessions qui furent éclaboussées par d’importants scandales de corruption. On pense notamment à l’examen de 2013 et de 2016. Cette année plusieurs zones de l’Algérie ont été touchées par des cas de fraudes.

Des dispositions avaient pourtant été prises

Les autorités avaient pourtant mobilisé d’importants moyens pour limiter au maximum ce fléau qui porte atteinte à l’image du baccalauréat algérien. Comme mesure, il y avait entre autres l’interdiction des téléphones et appareils électroniques dans les salles d’examen. L’usage du détecteur de métaux à l’entrée des centres, coupure de la connexion internet, présence massive des forces de l’ordre et sanction carcérale n’ont pas dissuadé les tricheurs qui ont rivalisé d’ingéniosité pour échapper à la vigilance des surveillants. Un ancien professeur de mathématiques spécialiste du monde scolaire a livré ceci, il ne semble pas surpris par l’audace des tricheurs : “Ce phénomène est naturel et n’étonne plus personne. Tout au long de l’année, l’élève constate qu’il évolue dans une société où la triche et la corruption sont impunies, que les sujets d’examen se vendent le plus normalement du monde, que son propre comportement de tricheur en classe n’est pas puni… Il est normal qu’il tente de frauder au baccalauréat”

Lire cet article  Les grandes annonces de Benabderrahmane concernant l'économie

Abonnez-vous à notre chaine youtube

Lire l'article précédentFin du confinement à Jigel
Lire l'article suivantDémission du gouvernement Djerad

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS