BAD : l’Afrique bénéficiera de son pouvoir et de sa main-d’œuvre grâce à un commerce intra-africain

0
BAD : l’Afrique bénéficiera de son pouvoir et de sa main-d’œuvre grâce à un commerce intra-africain

L’Afrique bénéficiera de son pouvoir et de main-d’œuvre solide uniquement grâce à un commerce intra-africain, a estimé une responsable du département de l’Agriculture, du Développement humain et social de la BAD, Jennifer Blanke, a rapporté, mercredi, l’institution continentale sur son site web.

Dans son allocution d’ouverture du Forum de la société civile de la BAD, la vice-présidente du département de l’agriculture de la BAD a estimé que l’intégration régionale garantirait la transformation et la création d’emplois au sein du continent, souligne la même source.

De plus, la même responsable a fait savoir que la BAD travaillait avec les gouvernements et l’Union africaine pour mettre en place l’infrastructure essentielle permettant la réalisation plus rapide des objectifs d’intégration à partir de 2025. Mme Blanke a rappelé que l’engagement de la BAD avec la société civile constituait une partie cruciale de son processus d’élaboration de politiques et que les résultats du Forum seraient intégrés dans un plan d’action visant à stimuler le commerce intra-africain, qui est actuellement de 15%. Le continent de 54 Etats, qui compte 1 milliard d’habitants et un PIB combiné de plus de 3,4 milliards de dollars, a défini des plans d’intégration régionale et de commerce pour offrir d’importantes possibilités à ses entrepreneurs et à ses producteurs.

Dans ses efforts renouvelés pour renforcer ses relations commerciales, l’Union africaine a lancé, en mars 2018, un accord de libre-échange continental africain estimé à 3 000 milliards de dollars. Quelque 44 pays ont adhéré à l’accord, tandis que d’autres, dont le Nigéria, le pays le plus peuplé, n’ont pas encore souscrit à cet accord.

Pour rappel, des représentants de la société civile de tout le continent assistent au 10e anniversaire du Forum de la Banque sur la société civile organisé par la Banque. «Le forum de trois jours couvre des sujets tels que la mobilisation de la société civile des jeunes pour accélérer l’intégration régionale, des approches novatrices pour accélérer l’intégration et tirer parti de la force de la société civile», note l’institution financière.

R. I.

Source : algeriepatriotique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here