Banque d’Algérie : le niveau de la liquidité bancaire est de l’ordre de 1.296 milliards DA au 15 septembre 2021

Algerie Eco – La Banque d’Algérie (BA) a réagi, ce jeudi 16 septembre 2021, aux articles parus dans les médias nationaux et traitant de la liquidité bancaire. La banque centrale a tenu à apporter des précisions et a fait savoir que le niveau de la liquidité bancaire au 15 septembre 2021, était de l’ordre de 1 296 milliards de Dinars, « niveau supérieur à celui enregistré durant la période pré-Covid19 ».

« Nous avons relevé dans plusieurs articles de presse, un amalgame récurent, entre la notion de liquidité bancaire qui apparait dans la situation monétaire mensuelle de la Banque d’Algérie, et la liquidité à laquelle font appel les agents économiques et les ménages. C’est pourquoi nous partageons les explications qui suivent afin de marquer la différence entre les deux notions, tout en apportant quelques chiffres actualisés », a indiqué la Banque d’Algérie dans un communiqué posté sur les réseaux sociaux.

Lire cet article  Air Algérie est dans la tourmente

« La Banque d’Algérie publie une situation monétaire mensuelle, dans laquelle elle fait apparaitre notamment, les soldes des comptes des banques et établissements financiers, dans ses livres », explique la BA, en précisant : « Cette situation correspond à la liquidité bancaire qui représente les avoirs des banques et établissements financiers auprès de la Banque d’Algérie. Le niveau de cette liquidité bancaire au 15 septembre 2021, était de l’ordre de 1 296 milliards de Dinars, niveau supérieur à celui enregistré durant la période pré-Covid19. »

En revanche, poursuit la Banque d’Algérie, « la liquidité à laquelle font appel les agents économiques et les ménages, utilisée en tant qu’instrument de paiement, correspond à la liquidité fiduciaire, elle est la somme des billets de banque et pièces métalliques émis par la Banque d’Algérie et en circulation dans l’économie. »

Lire cet article  Algérie : Abdelkader Bensalah l’homme qui ne voulait pas être président

« La Banque d’Algérie détient à ce jour, un stock de l’ordre de 60 jours de couverture des demandes des banques et d’Algérie Poste en billets neufs, ceci sans tenir compte des rentrées quotidiennes déposées au niveau des sièges de la Banque d’Algérie à travers toutes les wilayas », précise-t-on.

« Il est en, l’occurrence, inexact de considérer que la baisse ou l’augmentation de la liquidité bancaire a une influence directe sur la disponibilité en monnaie fiduciaire », conclut la Banque d’Algérie.

 

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS