Beldjoud installe le nouveau Wali d’Alger dans ses nouvelles fonctions

Algérie –Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Kamal Beldjoud a installé, dimanche, M. Ahmed Mabed dans ses nouvelles fonctions de wali d’Alger, en remplacement de Youcef Cherfa, nommé ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, suite au dernier remaniement partiel opéré jeudi, par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Dans une allocution prononcée lors de la cérémonie de passation des pouvoirs, M. Beldjoud a mis en avant “l’intérêt qu’accorde l’État au parachèvement du processus de développement de la capitale et l’adoption d’une approche moderne basée sur l’innovation, l’efficience et l’esprit participatif, loin des procédés de routine et classiques qui ne sont pas à la hauteur de ce que porte cette wilaya comme perspectives et défis”.

Lire aussi :
Mise en garde de Paris à Moscou : «Tout déploiement de mercenaires Russes au Mali serait inacceptable»

Selon le ministre, les Algérois “aspirent à l’amélioration de leur cadre de vie et du niveau des services publiques, notamment celles relatives à l’hygiène de l’environnement, à l’aménagement urbain, aux structures d’éducation et de santé, aux moyens de transport et autres structures de proximité vitales”. Le ministre de l’Intérieur a, par ailleurs estimé que la nomination de M. Mabed se veut “une reconnaissance de sa  longue carrière au niveau des Collectivités locales”, ce qui le met au “défi de promouvoir la wilaya d’Alger à la hauteur des attentes de sa population”.

M. Beldjoud a rappelé que M. Mabed “jouit d’une expérience de plus de 40 ans” dans la gestion locale, pour avoir occupé “des postes de responsabilités importantes, à la tête des wilayas de Jijel, El Tarf, Mostaganem, Bejaïa et Tipasa”. De son côté, le nouveau wali d’Alger a fait part de “son engagement” à œuvrer à assurer toutes les énergies et moyens, en vue de faire face aux défis et aux enjeux qui attendent la capitale.

Lire aussi :
Kadhafi candidat à la prochaine présidentielle libyenne

Prenant la parole, M. Cherfa a indiqué que tout au long de sa fonction comme wali d’Alger, il a travaillé en coordination avec différents directeurs et responsables dans l’objectif de faire face à des dossiers importants, dont la crise sanitaire, la pandémie de Covid-19, la crise de l’eau potable, les opérations de relogement au profit des citoyens, les changements climatiques et la relance de certains projets structurants.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL