Benabderrahmane a propos du réchauffement climatique : “les pays avancés doivent assumer leur responsabilité historique”

Algérie –  Lors des travaux au Sommet “Initiative du Moyen-Orient Vert”, le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, a affirmé, lundi depuis Riyadh que le traitement des questions climatiques doit reposer sur “la nécessité pour les pays avancés d’assumer leur responsabilité historique”.

Le représentant du président de la République, Benabderrahmane a, mis en lumière le rôle de “l’Algérie, qui a ratifié nombre de conventions internationales visant la réduction des émissions de gaz et la lutte contre le réchauffement climatique”. Dans une allocution prononcée lors des travaux du Sommet “Initiative du Moyen-Orient Vert” Il a, également, affirmé que “le traitement des questions climatiques doit reposer sur la nécessité pour les pays avancés d’assumer leur responsabilité historique. Et ce, en prenant en considération les différences entre ces pays et les pays en voie de développement”.

Lire aussi :
Crise diplomatique: voici la réponse des entrepreneurs algériens à Macron

Par ailleurs, Benabderrahmane a insisté sur l’impératif de s’adapter afin de trouver des solutions scientifiques permettant de lutter contre les risques qui menacent le monde.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL