Benflis: « Tartag m’a harcelé ! »

2

Le président du parti Talaei El Houriet, Ali Benflis, a révélé qu’il avait été harcelé par l’ancien chef du service des renseignements, Athmane Tartag ,à travers sa mise sous surveillance, soulignant qu’il était un homme non démocratique.

En marge d’un Forum animé par nos confrères d’El Moudjahid, le premier responsable du parti affirme avoir été harcelé personnellement par lui.

«C’est un homme qui n’est pas démocrate. Il ne surveille que le travail politique et syndical »,a-t-il martelé l’accusant de lui avoir collé aux basques une équipe qui surveille ses mouvements au niveau du parti et une autre aux environs de son domicile.

Pour rappel, le général major Athmane Tartag a été démis de ses fonctions le 5 avril. Il était chargé de la coordination des services de sécurité, sous l’autorité du président de la République.

Abordant ce qu’il a appelé “le dossier de la sortie du pays de la crise”, le président de Talaie El-Houriyet a formulé nombre de propositions pour la gestion de la transition démocratique (3 à 6 mois), afin de combler le vide constitutionnel au sommet de la pyramide de l’Etat à travers “une présidence individuelle ou collégiale, dirigé par une ou plusieurs personnes intègres et consensuels, dont la mission sera la désignation d’un gouvernement de compétences pour diriger cette période, gérer les affaires courantes, préparer un nouveau Code électoral et une commission indépendante en charge de l’organisation, du suivi et de la surveillance de l’élection présidentielle.

Le président de Talaei El Houriet a quant à lui, salué le ^patriotisme de l’ancien président Liamine Zeroual: «Liamine Zeroual est un patriote qui aime son pays et soutient le mouvement populaire».

2 COMMENTS

  1. zeroual est un homme ex président il aimait son pays il parlait aux plus simple citoyen en plus algerien d’origine

  2. C’est un Homme d’une grande valeur. Il aimait son pays.
    Il se soignait Espagne et jamais en France.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here