in

Benghebrit : « le ministère associe tous les syndicats au dialogue  sur les questions intéressant le secteur »

Benghebrit : « le ministère associe tous les syndicats au dialogue  sur les questions intéressant le secteur »
Photo L’Echo d’Algé[email protected]

 La ministre de l’Education nationale, Nouria  Benghabrit a affirmé, hier à Alger, que le ministère veillait « à  consulter et à associer tous les syndicats aux séances de dialogue » autour  des questions intéressant le secteur.

Dans une déclaration à la presse, en marge de la célébration de la journée  nationale de la commune à l’école La liberté, Mme. Benghabrit a indiqué que  le ministère veillait « à consulter et à associer tous les syndicats aux  séances de dialogue » autour des questions intéressant la famille de  l’éducation et le secteur, affirmant que les portes du ministère  demeuraient « ouvertes » à la concertation avec les partenaires sociaux  autour de ces questions.  Le ministère de l’Education n’opte pas pour un mode de « gestion  unilatérale » du secteur, a-t-elle fait savoir, réaffirmant la pleine  disponibilité de la tutelle « au dialogue et à la concertation » avec les  syndicats de l’éducation, dont certains avaient appelé à une grève  nationale, à partir de la semaine prochaine. « Près de 98% des propositions, pertinentes d’ailleurs, formulées par les  syndicats ont été prises en considération », a souligné la ministre,  relevant, toutefois, l’impossibilité de satisfaire certaines  revendications. Pour rappel, le collectif des syndicats autonomes du secteur de  l’Education qui compte 6 syndicats avait appelé, il y a 15 jours, à une  grève nationale, le 21 janvier, suivie de plusieurs sit-in devant les  directions régionales de l’éducation. Lesdits syndicats ont décidé de recourir à nouveau à la grève, arguant que  le ministère avait refusé « le dialogue autour de la plateforme de  revendications » portant essentiellement sur la révision du statut  particulier du secteur, le respect de la liberté de l’activité syndicale et  la révision de la loi sur la retraite. Mme. Benghabrit a assisté à l’école La liberté, en compagnie du ministre  de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du  territoire, Noureddine Bedoui et du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, à un  cours inaugural sur le rôle de la commune, à l’occasion de la journée  nationale de la commune (19 janvier 1967). A cette occasion, la ministre a rappelé l’introduction de thèmes relatifs  à la commune et aux instances élues dans les cours d’éducation civile pour  les classes de 4e et 5e années du cycle primaire et 2e année du cycle  moyen. Des instructions ont également été données aux directions de l’Education,  à travers l’ensemble du territoire national, pour consacrer des cours au  rôle et missions de la commune, a-t-elle précisé.

Moussa .O

Source : lechodalgerie

lechodalgerie

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *