Bloquer le transfert d’argent des immigrés : une mesure infaisable

ALGERIE-EXPAT-Des voix ne cessent de s’élever depuis quelques jours en France réclamant le gel des transferts de l’argent de la diaspora vers les pays qui refusent de récupérer leurs ressortissant sous le coup d’obligation de quitter le territoire français. Le dernier à avoir formulé la demande est le candidat à l’élection présidentielle, Arnaud Montebourg.

L’ancien ministre français de l’Économie, à l’instar de Marine Le Pen et Eric Zemmour qui ont fait la proposition avant lui, c’est une manière d’obliger ces pays à se soumettre aux décisions de la justice française concernant leurs ressortissants.

« Nous avons les moyens de ramener ces personnes dans leur pays d’origine. La privation des visas ne fonctionne pas, je suis décidé à taper au portefeuille. Il y a 11 milliards de transferts d’argent qui passent par Western Union sur l’ensemble des pays d’origine. Nous bloquons tous les transferts aussi longtemps qu’on n’a pas un accueil de coopération », a indiqué Arnaud Montebourg dimanche dernier.

Lire aussi :
Algérie : 25 % des salaires financés par le ministère de l’intérieur concernent des emplois vacants !

Cette mesure est-elle cependant applicable ? Selon LCI qui s’est penchée sur la question, lundi 8 novembre, le règlement intérieur de Western Union dont le siège se trouve aux États-Unis ne l’interdit pas. Des transferts de fonds vers certains pays sont déjà bloqués tels que la Corée du Nord, l’Iran, la Crimée ou encore la Syrie. Il s’agit là cependant des pays qui sont sous le coup des sanctions américaines.

 

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL