Bordj Bou-Arréridj : De nouveaux ouvrages hydrauliques pour renforcer le réseau AEP

0

Le secteur de l’hydraulique a été doté dans la wilaya de Bordj Bou-Arréridj de plusieurs ouvrages supplémentaires destinés à renforcer l’amélioration de l’alimentation en eau potable (AEP) durant le mois de Ramadhan et la saison estivale, a-t-on appris auprès de la direction locale de l’Algérienne des eaux (ADE). La chargée de communication au sein de cette Direction, Salima Bouderouaz, a indiqué à l’APS qu’une série de mesures a été prise pour faire face à la hausse de la demande en eau pendant la saison estivale, affirmant qu’un programme visant l’amélioration de la distribution de l’eau potable a été établi, et ce, à la faveur de l’entrée en service de plusieurs forages à l’instar de celui de la zone de Aïn Soltane, au chef-lieu de wilaya, et ceux de «Kouta» et «Sidi Saïd», dans la commune de Bordj Ghedir. Concernant la distribution de l’eau potable, elle est devenue quotidienne dans les communes de Bordj Bou-Arréridj, Sidi Mebarek et Ain Tagherout, tandis que 8 autres localités à l’instar des communes de Ras El Oued, Aïn Tesra, Bordj Ghedir, El Ancer, Ghilassa, Tixter, Bir Kasdali et Khellil sont alimentés 1 jour sur 2, a fait savoir la même responsable, soulignant que le reste des communes en bénéficie 1 jour sur 3. Les quartiers «karia chamalia», le secteur «D», et le lotissement des 1044 parcelles du chef-lieu de wilaya ont fait l’objet d’une opération de renouvellement du réseau d’eau potable nécessitant la mobilisation d’une enveloppe financière de 550 millions DA, a ajouté la même source. Parallèlement, les services de l’ADE ont engagé une action concernant le nettoiement de 8 réservoirs répartis sur 15 communes de la wilaya gérés par cette entreprise, confie la même source, précisant que cette initiative qui sera achevée durant le mois de mai en cours vise la prévention contre les maladies à transmission hydrique. Par ailleurs, il a été procédé également à la réception du projet de renouvellement de la partie endommagée de la conduite d’adduction des eaux vers la commune de Hasnaoua sur une longueur de 7,5 km, ce qui a permis à cette collectivité locale de s’approvisionner en eau potable d’une manière correcte, ont signalé des responsables de l’ADE.

Source : lecourrier-dalgerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here