22e vendredi de mobilisation : Un impressionnant déferlement humain

0

Le 22ème vendredi consécutif de manifestations pacifiques a été marqué par un déferlement impressionnant de marées humaines qui ont battu le pavé dans les quatre coins du pays pour réclamer un changement profond et le départ de toutes les figures du système.

La mobilisation des citoyens de tout âge, des deux sexes, représentant différentes catégories sociales n’a pas connu d’affaiblissement, au contraire, elle s’est renforcée davantage. Hier, à Alger mais aussi dans de nombreuses villes du pays, en dépit d’une chaleur suffocante et un soleil de plomb, des milliers de manifestants étaient au rendez-vous.
En dépit de la ferveur de la finale de football de la Coupe africaine des nations (CAN 2019), opposant l’Algérie au Sénégal, un rendez-vous phare de la journée d’hier, dont le match était prévu à 20h00 en soirée, n’a pas a eu un effet négatif sur la mobilisation citoyenne.
Pour preuve ? De nombreux citoyens, fans des Fennecs, qu’on peut distinguer via leurs maillots de l’équipe nationale de football, étaient présents avec force dans les manifestations du vendredi.
Au niveau de la Capitale, hormis quelques manifestants qui se trouvaient dès la matinée dans les rues, la mobilisation n’a atteint son apogée qu’à la fin de la grande prière du vendredi, à 14h00. Comme à l’accoutumée, les fidèles ont quitté les mosquées pour rejoindre le centre d’Alger, le lieu qui accueille, depuis le 22 février, les grandes marches du vendredi, et celles des étudiants, tous les mardis.
Plusieurs quartiers et boulevards étaient noirs de monde. La mobilisation était forte au niveau de la rue Didouche Mourad, place Maurice Audin, boulevard Amirouche, rue Hassiba Ben Bouali ainsi que les alentours de la Grande Poste, barricadée depuis plusieurs semaines pour vétusté de sa bâtisse, comme avait indiqué la wilaya d’Alger.
En effet, dans ces quartiers, la police a mobilisé des dizaines de ses d’éléments. Les services de sécurité ont déployé également de nombreux fourguons cellulaires, en formant des colonnes.
S’agissant des revendications, les manifestants ont scandé en chœur et à gorges déployées, des dizaines de slogans. Des pancartes sur lesquelles des slogans ont été inscrits, brandies par les marcheurs, étaient également présentes en force.
Les manifestants ont réclamé haut et fort le départ des symboles du système, la libération des détenus ayant brandi des emblèmes berbères ainsi que la libération du Moudjahid Lakhdar Bouregâa.
«Libérez Bouregâa », « Libérez nos enfants », Djazayer Hora dimocratiya (Algérie libre et démocratique) «le peuple veut l’indépendance », étaient les principaux slogans du 22ème vendredi de mobilisation.
Les marcheurs ont crié également en chœur : « Articles 7 et 8, le pouvoir est au peuple » « One Two Three viva l’Algérie » ou encore «Les Algériens, les Algériens ».
Par ailleurs, quelques manifestants ont estimé que le dialogue ne pourra avoir lieu avant la libération de tous les détenus, emprisonnés lors du Hirak.
«Pas de dialogue avant la libération des détenus d’opinion », « Pas de dialogue avec ceux qui nous mettent en prison », peut-on lire sur quelques pancartes. Il est à signaler par ailleurs, que la ferveur de la finale de la CAN était bien visible hier. Des dizaines de vendeurs de drapeaux aux couleurs nationales et maillots des joueurs de l’équipe nationale de foot ont fait leur apparition en installant des tables de fortune dans divers recoins.
Par ailleurs, des équipes de soins, composées de bénévoles, ont été mobilisées hier pour accompagner les manifestants. Ces équipes prodiguent les premiers soins à des personnes victimes de malaise. D’autres équipes ont la tâche de rafraîchir les manifestants en les aspergeant d’eau froide.
Concernant les autres régions du pays, une forte mobilisation a été enregistrée à Oran, Mostaganem, Constantine, Tiaret, Tizi Ouzou, El Tarf, Bejaia.
Samir Hamiche 

Source : ouestribune-dz

Lire aussi  Le CLA et le CNAPESTE en grève les 22 et 23 octobre prochains : Vers la paralysie des lycées

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici