AFFAIRE DE «LOCATION FARAMINEUSE» D’UN CHAPITEAU À TLEMCEN : L’ex-PDG d’Algérie Télécom devant le parquet général

0

L’affaire a été déclenchée suite à une plainte déposée par l’ex-directeur régional d’Algérie Télécom (AT), à Tlemcen, qui a été démis de ses fonctions, pour avoir refusé de signer une instruction de conclure un contrat avec un opérateur privé.
Le secteur des télécommunications est sous la loupe de la justice. Alors que la machine judiciaire, qui vient de connaître une brusque et importante accélération, ayant touché de nombreux hauts responsables, notamment des ministres et des hommes d’affaires, c’est au tour des P-DG des compagnies publiques d’être rattrapés par la justice. En effet, l’ex-PDG de l’entreprise Algérie Télécom (A.T), Adel Khemane, sera entendu ce jeudi par le parquet général de Tlemcen dans une affaire d’ «incitation des personnels du secteur à contracter des marchés douteux», a fait savoir l’APS citant les propos du procureur de la République près le tribunal de Tlemcen. Goubaï Belahouel a indiqué, à cet effet, que le parquet général a instruit l’ouverture d’une enquête sur cette affaire, suite à une plainte déposée par l’ex-directeur régional de cette entreprise publique à Tlemcen, Zaïd Brahim, démis de ses fonctions. Après enquête sur le responsable démis de ses fonctions, il
s’ est avéré que la décision de son limogeage intervenait suite à son refus d’ exécuter une instruction écrite parvenue de l’ ex-PDG d’ A.T. l’obligeant à conclure un marché de location de chapiteaux avec un opérateur privé pour l’ organisation de différentes manifestations et
l’ accueil de la délégation de la ministre chargée du secteur. La location quotidienne d’un seul chapiteau reviendrait à 1 million de dinars. Le magistrat a ajouté que l’ex-directeur régional d’AT «n’avait pas obéi à l’injonction de son responsable supérieur car, estimant que le prix de location était excessif. Il a eu recours à un autre opérateur de la commune de Hennaya (Tlemcen) qui a loué les mêmes équipements à raison de 110.000 DA l’unité et par jour». Le procureur de la République près le tribunal de Tlemcen a précisé que l’ex-PDG d’AT devra fournir, entre autres, des explications sur cette instruction écrite, les raisons du choix de l’opérateur économique devant louer les chapiteaux de location à des tarifs faramineux.
Pour rappel, Adel Khemane a démissionné, le 23 avril dernier, de son poste de P-DG d’Algérie Télécom, qu’il occupait depuis 2017. Il a été remplacé par, Benabdelouahad Mohamed Anouar qui occupait le poste de P-DG d’Algérie télécom satellite (ATS). Dans une dépêche annonçant la démission, l’APS avait précisé que Khemane a été appelé à assumer d’autres fonctions au sein du public.
Lamia Boufassa

Source : lecourrier-dalgerie

Lire aussi  Conseil de la Nation :Le projet de loi sur les hydrocarbures devant la Commission des affaires économiques et financières

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici