Affaires de corruption : Les responsables impliqués jugés à partir de lundi en audiences publiques

5

Le traitement des dossiers de corruption dans lesquels sont impliqués des ministres, hauts responsables et hommes d’affaires, a atteint une vitesse supérieure.

Ainsi, pour afficher une bonne intention quant à la transparence du traitement de nombreux dossiers, le ministre de la Justice Garde des Sceaux, Belkacem Zeghmati, a fait savoir que les audiences des responsables impliqués, seront publiques et dont le coup de starter est fixé pour lundi prochain. Cette annonce a été faite hier, par Belkacem Zeghmati lors de la présentation et du débat du projet de loi modifiant le code de procédure pénale au Conseil de la Nation, soulignant qu’il s’agit, comme début, de quelques dossiers traités en mois de mars dernier.
«Les responsables impliqués dans les affaires de corruption traitées par la Justice depuis mars 2019, seront jugés en audiences publiques à partir de lundi prochain», a-t-il déclaré au Conseil de la Nation, ajoutant que «Les responsables impliqués dans «les premiers dossiers de corruption traités par la Justice depuis mars dernier, seront jugés à partir de lundi 2 décembre en audiences publiques au tribunal de Sidi M’Hamed».
Dans ce sillage, la nature des affaires traitées par la justice jusqu’ici, a été soulignée par le ministre qui qualifie les dossiers de «très lourds, sensibles et d’alarmants». Sans donner les noms des personnes impliquées, le ministre a affirmé que «ces affaires portent notamment sur l’octroi d’avantages indus à des propriétaires d’usines de montage automobile. «Ces dossiers sont très lourds et vous serez étonnés par ce que les magistrats feront», a déclaré le ministre. Il a estimé que «le peuple pourra juger de l’accomplissement ou non par ces magistrats de leur travail». S’agissant de l’avancement du traitement de ces affaires, le ministre a affirmé que la justice commence à obtenir les premiers résultats de ces dossiers sensibles et alarmants traités par la Justice. M. Zeghmati, affirmant que «la volonté politique qui était auparavant absente malgré la loi sur la lutte contre la corruption, existe aujourd’hui. Il est à rappeler enfin, que plusieurs ministres dont deux Premiers ministres, ayant exercé sous le règne de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika, ainsi que des hommes d’affaires, ont été poursuivis pour corruption et incarcérés depuis plusieurs mois à la prison d’El Harrach.
Samir Hamiche

 

Lire aussi  Plusieurs ministres ont pris leurs fonctions  :Le nouveau gouvernement face à de gros défis 
Source :

5 Commentaires

  1. C’est une bonne chose mais ne peut occulter totalement la méfiance du peuple car on ne peut admettre que toutes ces corruptions étaient méconnues par les actuels décideurs.
    On verra bien

  2. C’est une très bonne chose très bonne nouvelle j’espère qu’ils vont en prendre pour 20 ans que la loubia de la prison del Harrach le ressemble au fil des années du caviar pour tout le mal qu’ils ont fait à l’Algérie et à son peuple il continue toujours à essayer de mettre la zizanie dans le pays ils font intervenir par le biais de Vallet la commission européenne pour faire condamner l’Algérie et pour faire sortir la issaba de prison peuple aller voter en masse pour le bien de notre nation qui est convoité par l’Europe car l’Algérie immensément riche rappelez-vous du sang qui a été versé de ces valeureux chouhada pour vous rendre libre de l’esclavagisme 7 bandes de issaba travail pour les intérêts de la France contre les intérêts du peuple algérien voter en masse pour honorer le sang des Martyrs one two three viva l’Algérie

  3. Cette bande ne représente que la partie visible de l’iceberg d’un clan opposé à celui qui est toujours en exercice du pouvoir, sans compter ceux qui se sont retirés avec un bon pactole (mal acquis) pour s’assurer une retraite dorée et de préférence sous d’autre cieux.

  4. Les deux grandes affaires de corruption camouflées concernant la sonelgaz de Bejaia a savoir : surfacturation d’index des factures d’électricité et gaz et l’immeuble des quatre chemins impliquant directement le fils de Chakib Khalil

  5. Vous nous apprenez rien avec votre article.Vous avez juste transcrit le discours de zaghmati,toute une scène,scénario à la Hollywoodienne.Pour croire ce ministre qui est au service et aux ordres des généraux et à leur tête gaid,qu’il libère d’abord les centaines d’otages et détenus d’opinions pour peut être le croire.Sinon c’est juste une MASCARADE et DIVERSION.Le GLORIEUX PEUPLE n’est pas dupe et vous ne réussirez pas à l’endormir et d’ailleurs j’ai des doutes sur l’apparition soudain de ce tabloïd Algérie7 encore et encore un autre outil et au service de la ISSABA.Il va falloir vous présenter d’abord et montrer patte blanche,sinon ON A COMPRIS!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici