Ahmed Gaïd Salah à partir de l’académie militaire de Cherchell : «Notre ambition suprême est de servir notre patrie»

0

Le général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, Vice-ministre de la Défense nationale, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a souligné, mercredi à Cherchell (Tipasa), que les campagnes «abjectes et récurrentes» contre le Commandement de l’ANP sont «stériles, car leurs objectifs sont désormais dévoilés et leurs intentions démasquées».

L’entente entre le peuple et l’armée et la nécessité de la renforcer, ont été les maitre-mots de l’allocution du général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, prononcée hier, devant les cadres et les élèves officiers de l’Académie miliaire de Cherchell. Il n’eu aucune nuance dans le propos du chef d’état-major. L’attente de l’armée est ainsi clairement énoncée: «Nous attendons de notre peuple, à travers toutes les régions du pays, et sur chaque iota de la sainte terre d’Algérie, de méditer chaque pas que nous franchissons, chaque voie que nous empruntons, chaque mot que nous prononçons et chaque direction que nous prenons». Le message est autant fort que tout à fait explicite. Il est question de donner tout son sens à la symbiose qui caractérise la relation entre le peuple et son armée. Et cette dernière attend justement «de notre peuple une compréhension qui soit à la hauteur de leur capital de confiance», a insisté Ahmed Gaïd Salah. L’authenticité du propos du Vice-ministre de la Défense nationale se révèle tout à fait clair, lorsqu’il évoque «ceux pour qui la destination principale est l’Algérie authentique, pour laquelle se sont sacrifiés des millions de Chahid, trouveront sur le chemin de cette bonne direction la majorité du peuple algérien authentique». Le premier responsable de l’institution militaire tire, ainsi, sa détermination des martyrs de l’Algérie. Cela, pour dire que les différents obstacles entravant la voie adoptée par l’ANP n’auront aucune chance de freiner la marche du pays, en ce sens que les cercles malfaisants, «pour qui toute action sérieuse et dévouée à la Nation, est une atteinte à leurs intérêts et aux intérêts de leurs maîtres», assène M. Gaïd Salah, soulignant dans la même veine, que «désormais, les intentions sont claires et les directions apparentes». Mue par son dévouement à l’Algérie et à son peuple, l’ANP continuera à accompagner ce dernier, «jusqu’au retour à la normale et jusqu’à ce que l’Algérie retrouve la place qui lui sied dans le concert des Nations» a-t-il réitéré à ce propos.
Cela étant dit, il n’est pas question de lire les positions de l’ANP comme une stratégie de prise de pouvoir. Le chef d’état-major qui l’a, à maintes reprises affirmé, a clairement affirmé que «notre ambition suprême est de servir notre patrie et accompagner sincèrement ce peuple valeureux et authentique pour leur permettre de dépasser cette crise et atteindre la légitimité constitutionnelle, pour un départ sur une base solide et des fondements sains». Sa seule grande ambition est d’accompagner les Algériens jusqu’au retour de la légalité constitutionnelle. Il se trouve, cependant, que cette mission «rencontrera une multitude d’embûches que sèmeront ceux qui ne connaissent pas le chemin de la sincérité et qui ne savent agir et se comporter avec dévouement et loyauté», affirme le général de corps d’armée, non sans relever que «ceux-là mêmes qui voient en chaque action sérieuse et dévouée envers la patrie une atteinte à leurs intérêts et aux intérêts de leurs maîtres, oui leurs maîtres».
Pour le premier responsable de l’ANP, «l’Algérie a besoin, aujourd’hui, de choisir son cap novembriste droit et de nous débarrasser pour toujours du joug de la dépendance sous toutes ses formes, car, pour construire l’Algérie de demain, il nous faudra compter sur Allah en premier lieu, ensuite sur les efforts de ses fils dévoués». Et de souligner également qu’«aujourd’hui, il n’y a pas de place pour les mercenaires, les traitres, les imposteurs et les malhonnêtes. Il n’y a plus d’opacité aujourd’hui dans l’horizon de l’Algérie, ni aucun effort ne s’élèvera au-dessus des efforts nationalistes dévoués».
Le chef d’état-major de l’ANP ne se trompe certainement pas en soutenant «que tout le monde sache que l’Armée Nationale Populaire restera vigilante, et même extrêmement vigilante». Cette armée, héritière de l’ALN, «ne déviera jamais de sa ligne de conduite nationaliste, et ne s’écartera pas de ses missions constitutionnelles nationales que requiert la situation actuelle du pays, jusqu’à l’élection du Président de la République, dans les délais constitutionnels, loin de toutes formes de transition. L’Algérie est en sécurité», insiste Ahmed Gaïd Salah, comme pour rassurer l’ensemble de la communauté nationale et démontrer l’échec de toute tentative d’atteinte à l’intérêt de la Nation.

Anissa Mesdouf

Source : ouestribune-dz

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here