Algérie : Une femme qui prétend être la fille de Bouteflika condamnée à la prison

5

La cour de justice de Chéraga a condamné deux femmes et leurs mères à 18 mois pour faux et usage de faux dans une affaire rocambolesque, aujourd’hui le 1er octobre. En effet, l’une des femmes, connue sous le pseudonyme « Maya » se présentait en tant que la fille de l’ex-président de la République .

Ainsi, « la fille de Bouteflika » s’est construite une fortune colossale, amassée en facilitant les affaires à certains patrons et responsables politiques. Les femmes ont été arrêtées le mois de juillet 2019. Après perquisition d’un appartement à Moretti, les éléments de la police ont trouvé en leur possession 12 milliards de centimes de dinars, 270’000 euros, 30’000 dollars et quelque 17 kg de bijoux en or cachés dans un mur cimenté.

Lire aussi  Algérie : démission imminente du premier ministre Noureddine Bedoui

Cette affaire avait déjà fait tomber plusieurs responsables, tels que Mohamed El-Ghazi, ex ministre du Travail et de la Sécurité sociale, et Abdelghani Zaalane, l’ancien wali d’Oran et ancien ministre des Travaux publics, ainsi que Abdelghani Hamel, l’ancien DGSN, qui sont tous incarcérés.

Cette affaire nous renseigne sur les agissement des hauts responsables ainsi que du degrés très avancé de la corruption dans les rouages de l’. Elle est aussi un indice très révélateur du poids que représente l’ex-président de la République Abdelaziz Bouteflika. En effet, le simple fait de se présenter en tant que la fille du président déchu a ouvert des portes à cette femme et à ses deux complices.

Lire aussi  La Confédération syndicale des forces productives appelle au limogeage de Bedoui

5 Commentaires

  1. Dans cette Algérie du grand magicien Bouteflika, je ne sais pas qui c’est qui est le plus a blâmé, le corrompu, le corrupteur ou “Maya” qui butine entre les deux.

  2. Maintenant que la boîte de Pandore est ouverte, allons nous nous encore découvrir des choses incroyables, l’étendue de la corruption, a tout les niveaux de la société Algérienne, l’état, les institutions, la sécurité sociale, la police, la douane et la gendarmerie, entreprises, les préfectures et les mairies … la corruption touche tout les niveaux et toutes les couches de la société elle est malade par le mal acquis, le vol du peuple, s’enrichissant sur le dos de ces algériens qui peinent et souffrent chaque jour. Je pense souvent au Japon qui a été rasé par de nombreux bombardements et 2 bombes nucléaires et qui a relevé la tête fièrement en 5 décennies pour devenir une puissance économique importante dans le monde, l’Algérie a des hydrocarbures, des minerais de l’or et surtout de l’intelligence… c’est du gâchis quel dommage .

  3. Hakim , vouloir comparer les Japonais aux Algériens, c’est gonflé !! Absolument rien à voir si ce n’est qu’ils habitent sur la même planète. Quant on parle de la malédiction du pétrole pour l’Algérie, c’est la seule explication possible, son alter égaux c’est le Venezuela, même cause même effets.

  4. Cher frère M’hamed, c’est au courage, à la détermination que je faisais allusion…
    Sérieusement sommes-nous incapables d’être à la hauteur de nos prétentions. J’aime sincèrement l’Algérie, mais après cette avalanche d’annonces sur l’étendue des dégâts depuis quelques mois… c’est triste quand même.

  5. le peuple algérien a toujours subis la corruption l’esclavage des riche qui exploites les pauvre soi disant pour leus apprendre le métier de quoi? a vous de deviné les riche ancien est nouveau ce valent tous pourris est qui pourisse l’algerie Tlemcen le doubai Oran le marseille Alger nice chacun son style bien caché des regard des paures pauvre Algérie qu’allons faire avec tous c’est voyou charognards mounafiquines

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici